le passage aux bougaivillier

Tutoriel Darktable : Ajouter un filigrane (Watermark)

Bien que je ne soit pas fan du procédé  de nombreux photographes ajoutent sur leur photos un filigrane (Watermark en anglais) pour les signer / empêcher leur réutilisation / préciser d’ou elles viennent etc…

Darktable, le logiciel libre et gratuit que j’utilise pour le post traitement de mes photos, permet bien sur d’insérer de tels filigranes sur une photo individuelle comme sur toute une série. Élément intéressant  il est aussi possible d’insérer dans ces filigranes des données dynamiques (nom du fichier, modèle de l’appareil photo, objectifs, ouverture etc…)

Pour ce tutoriel, en plus de Darktable, vous aurez besoin aussi d’un logiciel qui permet d’éditer des fichier .svg (image vectorielles). Ici j’utiliserai Inkscape qui est lui aussi libre et gratuit.

Prêts ? vous avez importé une photo ou un dossier dans Darktable ?  vous avez ouvert une photo dans la chambre noire ? si oui, alors vous êtes prêts. Si vous ne savez pas comment faire, commencez par lire ce tutoriel et revenez ici ensuite. 

1- Le module filigrane de Darktable

Pour ajouter un filigrane sur une photo il convient d’utiliser le module… filigrane ! Celui ci se trouve dans l’ensemble de module « effets », ou dans vos favoris si vous l’y avez ajouté.

Le module filigrane est assez simple dans son utilisation :  1- choisir un fichier de filigrane dans la liste fichier 2- déterminer le niveau d’opacité et la taille (échelle) de celui-ci 3- avec le petit diagramme déterminer la position du filigrane 4- affiner la position en décalant le filigrane horizontalement (décalage x) et/ou verticalement (décalage y) 5- jouer sur les modes de fusion pour déterminer comment le filigrane va se comporter par rapport a la photo
Le module filigrane est assez simple dans son utilisation :
1- choisir un fichier de filigrane dans la liste fichier
2- déterminer le niveau d’opacité et la taille (échelle) de celui-ci
3- avec le petit diagramme déterminer la position du filigrane
4- affiner la position en décalant le filigrane horizontalement (décalage x) et/ou verticalement (décalage y)
5- jouer sur les modes de fusion pour déterminer comment le filigrane va se comporter par rapport a la photo

 

Simplement en activant le module filigrane on se retrouve donc avec un filigrane affreux pour la photo qu'il coupe horizontalement, bien qu'assez intéressant : Outre le logo Darktable, celui-ci fourni vitesse d'obturation, ouverture, focale, iso, marque et modèle de l'appareil photo et de l'objectif, ainsi que la date et l'heure de la prise de vue. Tout ceci sur un fond noir semi transparent.
Simplement en activant le module filigrane on se retrouve donc avec un filigrane affreux pour la photo qu’il coupe horizontalement, bien qu’assez intéressant :
Outre le logo Darktable, celui-ci fourni vitesse d’obturation, ouverture, focale, iso, marque et modèle de l’appareil photo et de l’objectif, ainsi que la date et l’heure de la prise de vue. Tout ceci sur un fond noir semi transparent.

 

en jouant sur les options on peut changer le comportement de ce filigrane, ici échelle plus petite, opacité moins prononcée et place dans le coin en bas a droite.
en jouant sur les options on peut changer le comportement de ce filigrane, ici échelle plus petite, opacité moins prononcée et place dans le coin en bas a droite.

 

Voila le résultat avec un deuxième filigrane fourni par défaut (promo.svg) en utilisant aussi le décalage horizontal et vertical en partant du coin en bas a droite
Voila le résultat avec un deuxième filigrane fourni par défaut (promo.svg) en utilisant aussi le décalage horizontal et vertical en partant du coin en bas a droite

Trois filigranes sont fournis par défaut par Darktable : darktable.svg, promo.svg et hasselblad.svg (du nom de la célèbre marque suédoise d’appareil photo). Ce dernier est un carré censé reprendre le style des appareil photo de la marque, j’imagine (a utiliser avec un recadrage carré de la photo).

2- Création d’un Filigrane personalisé

C’est bien gentil aux équipe de développement de Darktable de nous fournir des filigranes par défaut tout moches, mais j’imagine que vous allez pas spécialement vouloir les utiliser, pour vous servir de vos propres filigranes tout moches. Il vous faut donc créer vos filigranes sous forme de fichier .svg. Les fichier .svg (ou Scalable Vector Graphics) sont des fichiers images vectoriels qui ont donc la particularité de pouvoir être déformés, agrandis, ou réduit sans perte de qualité (pour en savoir plus lisez l’article sur Wikipedia). Pour créer ce genre de fichier il vous faut donc un logiciel sachant les gérer  Adobe Illustrator par exemple (pour les riches ou les pirates). Personnellement je vous conseillerai plutôt de vous orienter vers le logiciel Inkscape, qui est libre et gratuit et qui surtout gère parfaitement les .svg.

création d'un filigrane simple : seulement un texte sur un fond blanc. N'ayant aucun talent artistique je vous laisse faire mieux...
création d’un filigrane simple : seulement un texte sur un fond blanc. N’ayant aucun talent artistique je vous laisse faire mieux…

 

On peut aussi faire des filigranes plus évolués : ici texte + image + fond semi transparent + variable (pour plus de détails voir ci dessous)
On peut aussi faire des filigranes plus évolués : ici texte + image + fond semi transparent + variable (pour plus de détails voir ci dessous)

 

Comme ci-dessus les filigranes dans Darktable peuvent contenir des variables qui peuvent par exemple indiquer le nom du fichier, les détails techniques, des infos de dates et d’heure etc… Il suffit d’inclure comme texte dans votre filigrane la chaîne de caractère correspondante :

$(DARKTABLE.NAME) nom de l’application
$(DARKTABLE.VERSION) version de Darktable
$(IMAGE.ID) identifiant unique dela photo dans la bibliothèque Darktable
$(IMAGE.FILENAME) nom de fichier de la photo
$(IMAGE.EXIF) EXIFs de la photo
$(EXIF.DATE) date de la photo
$(EXIF.MAKER) marque de l’appareil photo
$(EXIF.MODEL) modèle de l’appareil photo
$(EXIF.LENS) objectif utilisé
$(Xmp.dc.creator) auteur de la photo
$(Xmp.dc.publisher) diffuseur
$(Xmp.dc.title) titre de la photo
$(Xmp.dc.description) description de la photo
$(Xmp.dc.rights) droits associes a la photo

A noter que certains renseignement sont inclus dans la photo elle même (EXIFs…) d’autre dans le fichier sur votre ordinateur (nom de fichier) d’autre encore dans le fichier crée par Darktable lors du post-traitement de la photo (XMP).
Pour une raison qui m’est pour l’instant inconnue, les variables basées sur le fichier XMP, ne semble pas fonctionner malheureusement. Je me renseigne et indiquerai ici ce qui cloche des que j’en saurai plus. Si vous lisez ce tutoriel et que vous avez une idée  n’hésitez pas a me la soumettre en commentaire !

EDIT : Surtout pour ces variables faire très attention a la casse (Majuscule et Minuscule). Merci au support des utilisateurs de Darktable, notamment  Dmitry Litvin de m’avoir fourni l’info si rapidement. A noter que dans la notice il y a au moment au j’écrit ces lignes une erreur puisque les variables sont écrites toutes en majuscules.

 

3- Enregistrement du filigrane dans le dossier

Une fois votre affreux filigrane crée, il vous suffit de l’enregistrer dans $HOME/.config/darktable/watermarks , facile !

$HOME dans le chemin ci dessus signnifie le dossier personnel. Or en l'ouvrant on ne decouvre aucun dossier .config...C'est normal, il est caché ! Ce ne serai pas marrant sinon !
$HOME dans le chemin ci dessus signifie le dossier personnel. Or en l’ouvrant on ne découvre aucun dossier .config…
C’est normal, il est caché ! Ce ne serai pas marrant sinon !

 

Il faut donc tout d'abord afficher les fichiers cachés
Il faut donc tout d’abord afficher les fichiers cachés, dans le menu affichage sous Ubuntu

 

Ainsi on découvre TOUS les dossiers et fichier reellement contenu dans le dossier personnel, et notamment le fameux dossier .config
Ainsi on découvre TOUS les dossiers et fichier réellement contenu dans le dossier personnel, et notamment le fameux dossier .config

 

On ouvre ensuite le dossier darktable, puis le dossier watermarks... sauf que ce dernier n'existe pas... (faut bien trouver des trucs pour que des mecs fassent des tutoriels !)
On ouvre ensuite le dossier darktable, puis le dossier watermarks… sauf que ce dernier n’existe pas… (faut bien trouver des trucs pour que des mecs fassent des tutoriels !)

 

Ni une, ni deux, on crée un nouveau dossier (j’espère que vous savez faire un clic droit avec la souris puis nouveau dossier). Attention a bien le nommer : watermarks (n'oubliez pas le s !!)
Ni une, ni deux, on crée un nouveau dossier (j’espère que vous savez faire un clic droit avec la souris puis nouveau dossier). Attention a bien le nommer : watermarks (n’oubliez pas le s !!)

 

Il suffit alors de placer dans ce dossier vos filigranes précédemment crées. Super facile, non ?!
Il suffit alors de placer dans ce dossier vos filigranes précédemment crées. Super facile, non ?!

 

4- Ajouter le filigrane sur la photo et l’adapter aux besoins

De retour sur Darktable vous pouvez a présent, dans le module filigrane, choisir vos filigranes perso

Dans la liste apparaissent tous vos filigranes stockes dans le dossier watermarks. A vous de choisir le bon et de le modifier (opacité / échelle / position...) comme bon vous semble
Dans la liste apparaissent tous vos filigranes stockes dans le dossier watermarks. Si ce n’est pas le cas, cliquez sur la flèche tournante a droite de cette liste pour la rafraîchir A vous de choisir le bon et de le modifier (opacité / échelle / position…) comme bon vous semble

 

Les variables $(IMAGE.EXIF) et $(Xmp.dc.publisher) contenues dans le fichier .svg sont automatiquement remplacées par Darktable par leur valeurs correspondantes.
Les variables $(IMAGE.EXIF) et $(Xmp.dc.publisher) contenues dans le fichier .svg sont automatiquement remplacées par Darktable par leur valeurs correspondantes.

 

5- Généraliser un filigrane sur plusieurs images

Vous êtes contents de vous, vous avez bien gâché votre photo avec votre filigrane, il est temps de généraliser ça a toutes les autres photo !

Pour généraliser le filigrane sur plusieurs photos il convient tout d'abord de créer un style. Il faut cliquer sur les trois petits ronds en bas a droite de l'historique, puis dans la fenêtre "nouveau style" choisir un nom et une description et n'y inclure que le filigrane. Pour terminer cliquer sur enregistrer bien sur.
Pour généraliser le filigrane sur plusieurs photos il convient tout d’abord de créer un style.
Il faut cliquer sur les trois petits ronds en bas a droite de l’historique, puis dans la fenêtre « nouveau style » choisir un nom et une description et n’y inclure que le filigrane. Pour terminer cliquer sur enregistrer bien sur.

 

Il ne reste plus qu'a appliquer ce style filigrane aux autres photos. D'abord les sectionner (ctrl ou shift sur votre clavier permettent d'en choisir plusieurs). Dans le module style il faut alors simplement double cliquer sur le style précédemment crée et le filigrane est applique a toutes les photos. (pour plus de détails sur les style vous pouvez relire le tutoriels sur la balance des blancs)
Il ne reste plus qu’a appliquer ce style filigrane aux autres photos. D’abord les sectionner (ctrl ou shift sur votre clavier permettent d’en choisir plusieurs). Dans le module style il faut alors simplement double cliquer sur le style précédemment crée et le filigrane est applique a toutes les photos.
(pour plus de détails sur les style vous pouvez relire le tutoriels sur la balance des blancs)

et voila, c’est fini ! en cadeau, pour être arrive jusqu’ici, ma première photo avec un filigrane :

le passage aux bougaivillier

 

Voila, j’espère que ce tutoriel vous sera utile et vous facilitera la vie. Désolés pour mes petits pics a propos des filigranes… en réalité je trouve que la plupart du temps ils sont plutôt discrets, joli et efficaces ;-) donc vous pouvez continuer sans remord et avec un logiciel gratuit !! c’est pas beau la vie ?

About these ads

7 réflexions sur “ Tutoriel Darktable : Ajouter un filigrane (Watermark) ”

  1. Au moment de la première rédaction de ce tutoriel, certaines variables n’étaient pas remplacées automatiquement par Darktable. Le problème venait de la casse : ces variables étaient indiquées dans le manuel utilisateur de Darktable, toutes en Majuscules, alors qu’au final certaines doivent être écrite en minuscules. Le tableau dans le présent article est donc le bon, contrairement a celui du manuel utilisateur.

  2. Salut, je viens de créer un logo sous Insckape pour le mettre en filigrane sur mes photos mais comment gérer la transparence ? Je ne trouve rien de probant sur internet, une fois que j’importe le tout sous photofiltre je me retrouve avec le fond blanc du logo… Ca me rend dingue !

    1. Salut Seelgram et bienvenue ici !
      Je n’ai jamais utilise photofiltre, donc je ne pourrai pas t’aider la dessus mais en dehors de ca voila quelques pistes, j’espere que ca t’aidera.
      D’abord sous Inkscape, pour remplir une forme en transparence il faut utiliser le carre de couleur blanc barre d’une croix rouge (tout a gauche de la palette de couleur).

      Ensuite lors de la sauvegarde de ton logo, veille a le garder au format .svg (par défaut de Inkscape) ou .png. Ces deux formats savent gérer la transparence. Si tu sauvegarde ton fichier en .jpg par exemple, toute les zones transparentes vont se transformer en blanc, car le .jpg (format des photo par défaut) ne sait pas gérer la transparence.

      Pour vérifier que ton logo possède bien un fond transparent, ouvre le par exemple avec la visionneuse d’image (programme par défaut pour visualiser les photos sous Ubuntu) ou une autre programme de ce type. éventuellement avec GIMP. Les zones transparentes apparaissent sous forme de damier gris clair gris fonce.

      Si ton logo n’apparaît pas avec ce genre de motif, ça signifie qu’il n’est pas réellement transparent et que donc ton problème vient de la création sous Inkscape (usage de blanc comme fond au lieu de transparent).

      Si le logo dans la visionneuse apparaît transparent pas endroit, alors le problème vient de photofiltre, la je ne peux pas trop t’aider sinon te conseiller l’usage de Darktable comme ici qui gère parfaitement ce genre de filigranes.

      J’espère que l’une de ces infos te sera utile. Laisse un message pour dire si c’est bon et qu’est-ce qui clochait ça pourra être utile a d’autre.

      Merci et a bientot

  3. Merci pour ce très bon tuto!

    J’ai créé mon logo sous inkscape, mais la zone de texte apparaît comme un cadre gris illisible sous darktable! J’ai essayé le PNG et là Darktable n’affiche rien du tout!

    J’ai réimporté mon PNG dans Inkscape pour le réenregistrer en SVG et là j’ai le texte, mais j’ai aussi un fond blanc du coup!!

    J’en reste là pour le moment, si jamais vous avez des idées?

    Je ferai un test avec une version plus à jour de Darktable bientôt.

    1. salut nirnever, bienvenu par ici et merci pour ton commentaire. Content d’avoir pu aider.
      Je pense que ton problème vient de la création de ton filigrane sous Inkscape. Il faut que les zone que tu souhaite transparentes soient sans remplissage. Pour être sur utilise le seau en choisissant comme couleur de remplissage le blanc barre d’une croix rouge tout a gauche de la palette de couleur en bas de l’écran.
      Vérifie aussi que la couleur de fond de ton document est bien transparente. Vas dans le menu fichier puis propriété du document. Dans l’onglet page est indique la couleur de fond. Elle doit apparaître comme un damier gris fonce/gris clair.

      Je n’utilise que très rarement inkscape, il existe donc peut être d’autre solutions plus élégantes, mais c’est celle que j’ai trouve pour l’instant…
      Dernière chose le logo doit bien être en .svg pour que Darktable puisse l’utiliser

      N’hésite pas a me dire si ça solutionne ton problème.
      A bientôt !

  4. Hello !

    Super merci pour ce tuto ! Je viens de passer sous Linux et je ne trouvais pas comment intégrer mon logo à mes photos de concerts.
    Tu as tout super bien expliqué et je m’en sors à nouveau avec mes filigranes.
    Merci merci merci !

    Manue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s