Technique photo – de l’importance de l’ouverture du diaphragme

Je continue mon apprentissage de la photo avec aujourd’hui un petit exercice simple pour mesurer l’importance de l’ouverture du diaphragme sur la photo finale.  Cet exercice fait partie de l’ensemble d’article du blog « vivre la photo » a ce sujet (consultable ici).

Le concept de l’exercice est simple, prendre plusieurs fois le même objet en photo en faisant varier l’ouverture du diaphragme et visualiser la différence.Pour rappel plus le diaphragme est ouvert grand, plus la photo sera lumineuse, mais plus la profondeur de champs sera petite (arrière plan flou ou effet bokeh). L’ouverture du Diaphragme se retrouve note f/x ou x est un nombre décimal  Plus x est petit plus le diaphragme est ouvert grand, par exemple f/1,4 est une très grande ouverture, f/32 une très petite.

Voyons voir de quoi mon Canon EOS 600D accompagne de son objectif 18-135 est capable…

premier exemple avec comme modèle, mon ancien appareil photo, un Nikon L110…

avec l’ouverture maximale de mon EOS 600D avec l’objectif Canon 18-135 : f/3.5
A noter la vitesse sélectionnée automatiquement par l’appareil : 1/30s et iso de 100
on diminue un peu l’ouverture jusqu’a f/7.1
A noter la vitesse sélectionnée automatiquement par l’appareil : 1/40s et iso de 1600
on diminue encore l’ouverture jusqu’à f/10 cette fois
A noter la vitesse sélectionnée automatiquement par l’appareil : 1/30s et iso de 3200
on diminue encore l’ouverture pour atteindre le minimum possible : f/22
A noter la vitesse sélectionnée automatiquement par l’appareil : 1/6s et iso de 3200

Si on se concentre sur le fond de l’image on constate bien que plus l’ouverture est petite, plus celui-ci est net. A contrario plus l’ouverture est grande et plus le fond est flou, mettant ainsi en valeur l’objet important. Un autre exemple surement plus parlant a ouverture maximum :

ici le fond est totalement occulte grâce a une grande ouverture mettant ainsi clairement en valeur le sujet principal de l’image.
Ouverture : f/5.6 Vitesse : 1/125s ISO : 2500

Attention cependant, on remarque bien que plus l’ouverture est petite plus l’appareil compense automatiquement pour garder plus ou moins la même exposition (luminosité de l’image). Ainsi il augmente le temps d’exposition et la sensibilité (ISO) du capteur. En sachant qu’a l’extrême, un temps d’exposition trop long peu amener un flou si on bouge, et un niveau ISO trop élevé peut générer du « Bruit » (des défauts  sur l’image.
Avec un réglage tout manuel est sera possible de jouer plus finement sur ces trois paramètres et ainsi obtenir exactement l’effet désiré !

Il y a plus qu’a !

Publicités

3 réflexions sur “Technique photo – de l’importance de l’ouverture du diaphragme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s