Premiers pas avec Kubuntu et Tutoriel Darktable : base de développement de RAW et rogner une photo

Comme promis dans mon précédent article, voila mon premier billet écrit a partir de mon nouveau système, fraîchement installe : Kubuntu.  Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi je parle, il s’agit d’un système d’exploitation, comme Windows par exemple, mais qui est libre est gratuit.

Il a l’avantage pour moi en plus d’être très beau, très pratique et très rapide, avec plein de bonnes idées. De plus certains logiciels ne sont pas disponible sous Windows mais le sont sous (K)ubuntu (même si c’est encore l’inverse qui est surtout vrai). C’est le cas par exemple du logiciel dont je vais me servir pour traiter mes photos en RAW : Darktable.

Premières images et premières impressions de ce système :

Tout d’abord le bureau, avec un classique Menu « Démarrer » qui s’ouvre d’un clic sur l’icône K en bas a gauche, une barre des taches et une zone de notification en bas a droite :

bureau Kubuntu
bureau Kubuntu

Ensuite l’explorateur de fichier « Dolphin » que je trouve très beau personnellement, avec de jolies icônes et aperçu de tailles très variables, a gauche un accès au principaux dossiers de l’ordinateur et a droite un aperçu du fichier ou du dossier sélectionné avec des détails :

explorateur de fichier "Dolphin"
explorateur de fichier « Dolphin »

Autre fonctionnalités novatrice de Kubuntu, il est possible de gérer tout un ensemble de ressources communes par activités. Ces activités son accessible par un simple clic et sont totalement configurable. Par exemple ici, mon activité « photo » avec les raccourcis vers mes dossiers utiles, mes sites web, mes applications, ainsi que mes flux RSS sur le sujet, un petit diaporama de mes photos et un « post it ou j’écris par exemples mes prochaines idées pour ce blog. Ainsi tout est regroupe ensemble… perso j’adore, cette façon de voir les choses :

activite photo Kubuntu
activité photo Kubuntu

Autre logiciel utile pour nous photographe, Gwenview, un programme de gestion / classement / organisation / modifications de photos. Je pense qu’il est complémentaire de Darktable car moins complexe pour les taches rapides et simples. Si une photo nécessite plus de travail de post production, autant faire aussi ces petites modifications sous Darktable :

Gwenview
Gwenview permet de petites modifications : rogner, retourner, pivoter, supprimer les yeux rouges etc…

Et enfin Darktable, pour le Post-traitement complet de photos en RAW ainsi que leur classement, notes, mots clés etc…  (bonne idée qu’on remarque ici, au premier lancement il indique par des flèches, par quoi commencer) :

Page d'accueil Darktable
Page d’accueil Darktable

Premières Manipulation avec Darktable

Tout d’abord sous Darktable il convient d’importer des fichiers ou dossier, c’est tout a fait logiquement qu’on réalise ceci grâce au bouton importer (en haut a gauche) :

On peut importer dans Darktable un ou plusieurs fichiers individuel ou bien sur des dossiers complets ou evidement des photos en provenance d'un appareil
On peut importer dans Darktable un ou plusieurs fichiers individuel ou bien sur des dossiers complets ou evidement des photos en provenance d’un appareil

Une fois les fichiers importes, une simple pression sur la touche Ctrl accompagné d’un roulement de la roulette de la souris agrandi ou diminue la taille des aperçus des photos (et ça de façon vraiment très rapide). Faire rouler la roulette de la souris permet de faire défiler les photos très rapidement même lorsqu’elle sont de grande taille :

La table lumineuse permet de parcourir tres rapidement les photo et de zoomer facilement pour les selectionner
La table lumineuse permet de parcourir tres rapidement les photo et de zoomer facilement pour les selectionner

Un double clic sur une photo en particulier permet de passe de la « table lumineuse » (pour organiser, parcourir, tagger les photos) a la « chambre noire » pour le post-traitement.

Pour ce soir nous allons nous contenter de simplement recadrer une photo : pour cela il suffit de choir l’outil recadrage dans la troisième rubrique d’outils disponible dans le panneau de droite. On a la possibilité de faire pivoter l’image horizontalement ou verticalement, de la recadrer librement ou selon un rapport hauteur largeur prédéfini et de s’aider de guide (tiers, nombre d’or, milieu, diagonales etc…) pour améliorer la composition :

Le recadrage et tres precis et facile. Une fois obtenu ce qu'on désire, il suffit de double cliquer sur l'image.
Le recadrage et tres precis et facile. Une fois obtenu ce qu’on désire, il suffit de double cliquer sur l’image.

Il reste encore a enregistrer l’image, pour cela il faut un petit retour vers la « table lumineuse », sélectionner l’option a droite « exportation de la sélection », déterminer la destination du ou des fichiers (fichier sur l’ordinateur, e-mail, album picassa, flickr ou autre) donner un nom au fichier et cliquer sur exporter :

Il est possible d'exporter son fichier modifie vers son propre disque dur ou vers un album internet
Il est possible d’exporter son fichier modifie vers son propre disque dur ou vers un album internet

Voila ! c’est tout pour l’instant… a très bientôt pour d’autres tutoriels Darktable pour essayer de maîtriser le développement et le post-traitement de photo RAW.

Si ces programmes vous intéressent, que vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas a poser vos questions en commentaires je me ferai un plaisir d’y répondre

Publicités

14 réflexions sur “Premiers pas avec Kubuntu et Tutoriel Darktable : base de développement de RAW et rogner une photo

  1. Oui, pour moi qui suis dans le domaine informatique professionnellement c’est toujours sympas de découvrir de nouveaux systèmes et logiciels… surtout quand ceux ci des le premier abord font bonne impression, d’ou mon enthousiasme.

    Pour le flux de développement de RAW, faut d’abord que je me fasse la main et que justement mes essais deviennent un flux, une routine, mais je publierai ici régulièrement mes avancées…
    Tu as, Aymeric, un flux a préconiser ?
    Je pensais de façon spontanée a l’ordre suivant :
    1- recadrage / rotation
    2- réglage de la balance des blancs
    3- exposition – luminosité – contraste – saturation
    Ça te semble correct ?

  2. J’ai deja publié un flux de travail RawTherapee sur mon blog : http://ampphotographie.wordpress.com/2012/02/28/mon-flux-de-developpement-rawtherapee/

    J’en publierai prochainement un avec le logiciel DPP

    Concernant ta proposition de flux dans ta reponse précédente, je te suggère de le prendre complètement a l’envers (d’abord travailler l’expo, lalumiere, la bdb et ensuite les recadrages). Tu devrais pouvoir sortir un flux et un article intéressant d’ici quelques semaines avec un peu d’entrainement !

    Bon courage,

    Aymeric

  3. je vais de ce pas me plonger dans ton article sur Rawtherapee…
    Par contre je ne comprends pas l’intérêt de finir par le recadrage. Si on recadre au début, ainsi on ne travaille que sur l’aspect de la partie de la photo qui sera retenue au final sans être perturbe par les zones qui de toute façon sont appelées a disparaître… non ?

  4. En général tu ne vas pas supprimer 80% de ton image.
    Tu devrais en théorie faire des recadrages minimes.
    Je préfère donc équilibrer correctement la colorimétrie et l’exposition sur l’image brute en concentrant mes réglages sur les zones qui m’intéressent particulièrement et recadrer ensuite. De plus une fois ces réglages d’expo/couleur effectués, tu décideras peut-être de recadrer différemment…
    Çe n’est que mon point de vue et mes habitudes…

    Aymeric

    1. OK je vois… je pense que pour l’instant mes composition et cadrages ne sont pas assez bon, d’ou mon besoin de commencer par la. Je dois surement beaucoup plus recadrer que toi… (pas 80% quand même ! 😉 )

  5. Bonjour, j’ai un soucis, je suis sous linux mint 13 cinnamon, que j’ouvre ma photo format raw (CR2) sur darktable ou gimp ou autre, je sais pas pourquoi ma photo apparait avec que des tons, nuances de roses, auriez-vous une idée d’ou ça viendrai, merci.

    1. salut aubertin et bienvenu par ici.
      J’avoue que ca me semble bizarre. J’imagine que quand tu ouvres ce meme RAW dans un ordi sous windows, les couleurs sont normales ?
      Souvent surtout les premieres fois quand on ouv re un Raw les couleurs semble moins vives, moins belles que quand on voit les jpeg. ceci est normal, mais ton rose, j’avoue que je ne voit pas… desole de pas t’aider plus !

    2. Si je peux me permettre…
      Un fichier raw n’est pas à priori ce que l’on peux appeler « une image », c’est tout simplement la collecte de toutes les informations du capteur au moment de la prise de vue. Ce que l’on voit lorsqu’on l’ouvre ce n’esty pas « le fichier raw » mais seulement la vignette « jpg » qu’il contient, si il en contient une…
      Pour Gimp je ne suis pas sur que ce soit le meilleur choix pour ouvrir un fichier raw (je crois qu’il faut un plugin) mais côté Darktable ça ne devrait pas poser de problème, à moins que ton boitier (quel Canon ?) n’intègre pas de vignette au fichier raw ?
      Personnellement j’ai selectionné sur mon 5D-mk II Raw + jpg (dans les meilleures qualités proposées) et je n’ai jamais eu de pb
      Autre piste, ton boitier n’est pas reconnu par le logiciel ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s