Tutoriel Darktable : Gestion des modules favoris et premier Workflow

Si comme moi vous avez commencé a travailler avec Darktable, vous vous êtes sans doute rendu compte de deux choses :

  1. Le très grand nombre de modules disponibles
  2. Que parmi tous ces modules vous utilisez toujours les mêmes

Par chance Darktable permet de grouper ces modules les plus utilises dans une rubrique unique « favoris »(menu avec l’étoile dans la chambre noire). Je vous propose donc aujourd’hui d’explorer cette fonction et puisqu’on va parler de mes modules favoris, j’en profiterai pour dévoiler les étapes de mon premier Workflow (flux de traitement ?) qui justement utilise ces modules.

A noter que pour ce tutoriel en image j’utilise la version 1.1.1 de Darktable qui a vu grandement s’améliorer la gestion des modules par rapport a la version 1.0.5 que j’utilisais précédemment par exemple. Je vous conseille donc de faire la mise a jour au plus vite. Si vous ne savez pas comment faire c’est que vous n’avez pas lu mon tutoriel a ce sujet… dommage ! 😉

Pret ? Pour commencer on lance Darktable (ça vous savez faire je pense) et on importe les photo a développer. Ensuite on suit les images (cliquer dessus pour les agrandir, cliquer ensuite sur précédent de votre navigateur pour revenir a l’article):

Ajout de modules favoris

Une fois les photos importées (via le bouton du même nom en haut a gauche), il suffit de cliquer une fois sur une photo pour la sélectionner, ou de double cliquer pour l'ouvrir dans la chambre noire. Pour l'exemple de mon Work Flow j'ouvre donc directement cette photo dans la chambre noire, mais mes modules favoris resteront les mêmes quel que soit la photo choisie même après fermeture du logiciel.
Une fois les photos importées (via le bouton du même nom en haut a gauche), il suffit de cliquer une fois sur une photo pour la sélectionner, ou de double cliquer pour l’ouvrir dans la chambre noire. Pour l’exemple de mon Work Flow j’ouvre donc directement cette photo dans la chambre noire, mais mes modules favoris resteront les mêmes quel que soit la photo choisie même après fermeture du logiciel.
2_favoris_vide
En ouvrant le menu favoris (avec l’étoile) dans le volet de droite pour la première fois, il ne contient aucun module. Nous allons y ajouter les modules que j’utilise le plus souvent (et qui peuvent donc être différents des vôtres bien sur !)
Pour activer, désactiver ou ajouter un module aux favoris, on passe par le module "plus de modules" en bas a droite. Jusqu’à la version précédente (1.0.5) il n’était pas indique ici le nom des module, mais seulement leur symbole ce qui était franchement pas pratique pour retrouver le module désiré
Pour activer, désactiver ou ajouter un module aux favoris, on passe par le module « plus de modules » en bas a droite. Jusqu’à la version précédente (1.0.5) il n’était pas indique ici le nom des modules, mais seulement leur symbole ce qui était franchement pas pratique pour retrouver le module désiré
Dans le module "plus de modules", les modules peuvent être sous trois états : noirs, ils ne sont pas actifs, et donc pas disponible a l’utilisation. Gris, ils sont actifs et peuvent donc être trouvé dans l'un ds menus. Gris avec une étoile, ils sont en plus dans les favoris. Pour passer d'un état a l'autre il suffit de cliquer sur le nom du module désiré
Dans le module « plus de modules », les modules peuvent être sous trois états : noirs, ils ne sont pas actifs, et donc pas disponible a l’utilisation. Gris, ils sont actifs et peuvent donc être trouvé dans l’un des menus. Gris avec une étoile, ils sont en plus dans les favoris. Pour passer d’un état a l’autre il suffit de cliquer sur le nom du module désiré
6_favoris_complets
L’un après l’autre j’ajoute donc dans mes favoris, les modules que j’utilise régulièrement : niveaux, courbe des tonalités, monochrome, recadrer et pivoter, exposition et balance des blancs. On ne peut malheureusement pas (pour l’instant) modifier l’ordre des favoris, pour coller par exemple a votre workflow habituel.

Mon premier Workflow

Maintenant que nous avons ajouté nos modules favoris, le flux de développement sera facilité car tous les outils se trouvent les uns sous les autres et non plus disséminés a travers tous les menus. Je vous propose de vous exposer le workflow que j’utilise actuellement la plupart du temps. Il n’a pas la prétention d’être un modèle a suivre absolument , mais plutôt un exemple. Certains blogueurs (entre autres Aymeric, Laurent, Pyrros, Emeline, parmi ceux que je suis régulièrement) utilisent d’ailleurs d’autres méthodes, mais celle que je développe ici me convient plutôt bien et correspond a ma logique (pour le moment). N’hésitez pas d’ailleurs a me soumettre vos propres flux, ainsi que vos conseils pour améliorer le mien.

NB : dans les prochaines capture d’écran j’ai masqué le volet de gauche dans la chambre noire pour laisser plus de place a la photo pour mieux voir son évolution  Pour ce faire il suffit de cliquer sur le petit triangle a l’extrême gauche de l’écran.

Ma premiere etape consiste a recadrer la photo. Ca me permet de corriger un peu la composition et surtout de m’éviter d'avoir des éléments superflus qui risqueraient de me perturber dans la suite de mon développement. Je trouve cet outil très pratique et performant, il fera d’ailleurs l'objet d'un prochain tutoriel pour expliquer son fonctionnement. Ici le recadrage me permet de donner plus d'importance au palmier du milieu et a supprimer le poteau inutile a droite.
Ma première étape consiste a recadrer la photo. Ça me permet de corriger un peu la composition et surtout de m’éviter d’avoir des éléments superflus qui risqueraient de me perturber dans la suite de mon développement. Je trouve cet outil très pratique et performant, il fera d’ailleurs l’objet d’un prochain tutoriel pour expliquer son fonctionnement. Ici le recadrage me permet de donner plus d’importance au palmier du milieu et a supprimer le tronc inutile a droite.
Deuxième étape, j'effectue ensuite la balance des blanc. Je recherceh avant tout a avoir une gamme de couleur qui donne l'effet recherche. Pour ma part je ne cherche pas a avoir les couleurs les plus proches possible de la réalité, mais celles qui me plaisent. La plupart du temps je me contente d'un des pré-réglage, si besoin comme ici je joue un peu sur les couleurs pour accentuer ou atténuer certaines teintes. Dans le cas présent je suis parti du pré-réglage "boitier" duquel j'ai ajoute un peu de vert et de bleu et  retire un peu de rouge pour ajour cette teinte vert "jungle"
Deuxième étape, j’effectue ensuite la balance des blanc. Je recherche avant tout a avoir une gamme de couleur qui donne l’effet recherche. Pour ma part je ne cherche pas a avoir les couleurs les plus proches possible de la réalité, mais celles qui me plaisent. La plupart du temps je me contente d’un des pré-réglage, si besoin comme ici je joue un peu sur les couleurs pour accentuer ou atténuer certaines teintes. Dans le cas présent je suis parti du pré-réglage « boitier » duquel j’ai ajoute un peu de vert et de bleu et retire un peu de rouge pour ajour cette teinte vert « jungle »
La troisième étape consiste a ajuster l'exposition et l’intensité des noirs. Encore une fois j'essaye de chercher une ambiance particulière donc j'accentue les noirs tout en augmentant modérément l'exposition, pour avoir a la fois une image pas trop sombre mais donnant l'impression que la foret est épaisse et profonde...
La troisième étape consiste a ajuster l’exposition et l’intensité des noirs. Encore une fois j’essaye de chercher une ambiance particulière donc j’accentue les noirs tout en augmentant modérément l’exposition, pour avoir a la fois une image pas trop sombre mais donnant l’impression que la foret est épaisse et profonde…
Dans le cas présent je n'ai pas besoin d'ajuster mes niveaux, puisque mon exposition est stable a tous les niveaux (en atteste l'histogramme en haut). Si ce n’était pas le cas j'aurai pu ajuster les point noirs gris et blancs a cette étape.
Dans le cas présent je n’ai pas besoin d’ajuster mes niveaux, puisque mon exposition est stable a tous les niveaux (en atteste l’histogramme en haut). Si ce n’était pas le cas j’aurai pu ajuster les point noirs gris et blancs a cette étape.
Ma dernière étape pour cette fois consiste a ajuster la courbe de tonalité. La plupart du temps j'adopte une classique courbe en léger S pour accentuer légèrement la clarté des tons clairs et foncer les tons sombres.
Ma dernière étape pour cette fois consiste a ajuster la courbe de tonalité. La plupart du temps j’adopte une classique courbe en léger S pour accentuer légèrement la clarté des tons clairs et foncer les tons sombres.

Et voila c’est fini pour ce développement  Je n’ai évidemment pas utilisé aujourd’hui le module « monochrome » puisque je ne veux pas avoir de photo en noir et blanc.

Pour finir et voir l’effet du développement, un petit coup d’avant – après :

avant
avant
après
après

Voila c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que ce petit tutoriel vous sera utile. N’hésitez pas a poser vos question en commentaire si quelque chose n’est pas clair.

Publicités

12 réflexions sur “Tutoriel Darktable : Gestion des modules favoris et premier Workflow

    1. et pourtant il est je trouve de très bonne qualité, bien réalisé et assez agréable a utiliser… Il reste assez méconnu et les ressources en français disponible sur le web sont assez rare…
      L’élément qui empêche sa plus grande diffusion est je pense sa non disponibilité sous Windows…

  1. Bonjour Ary et bravo pour ce tutoriel sous Darktable que je ne connais pas (de nom, mais jamais utilisé).

    Je préfère, en ce qui me concerne, toujours renforcer un peu l’exposition avant de faire la balance des blancs.

    Dommage que la pancarte en bas a droite n’ait pas été gommée… Elle attire l’attention (elle aurait pu également te servir a faire une balance des blanc).

    Utilises-tu, ou disposes-tu d’un outil de correction des hautes lumières en plus de la correction des points noirs et points blancs ? Cela pourrait servir a attenuer la zone légèrement brulée dans le haut des feuilles.

    Aymeric

    1. Salut Aymeric,

      Tout a fait d’accord avec toi pour la pancarte, mais je ne voyais pas comment rogner la photo pour la supprimer sans couper une partie de l’arbre tout en gardant un format « standard ». Et a mon niveau de connaissance sous gimp, pas sur que j’aurai pu faire quelque chose de moins moche que cette pancarte (peut être recopier les feuilles mortes sur le sol…).

      Oui, il y a effectivement un outil de correction des hautes lumières dans Darktable, mais je n’ai pas encore vraiment compris comment m’en servir (comme encore de très nombreux outils…). J’essayerai la prochaine fois. Encore tellement de choses a apprendre !!

      1. Si tu tires le curseur de correction des hautes lumières aux deux extrêmes, tu verras rapidement son effet : supprimer les zones très claires, voir légèrement brulées, sans toucher aux zones moyennes ou sombres.

        Il en est de même pour la correction des ombres.

        Cela peut te permettre dans ton cas de corriger cette zone trop blanche sur le haut de tes feuilles sans assombrir le reste des arbres.

        N’hesite pas non plus a forcer un poil plus le contraste…

        Aymeric

    1. Cool, content de pas être seul ! tu utilise Darktable depuis longtemps ? ça courre pas les rue !
      Je suis personnellement pas fan du vignettage, mais c’est vrai que l’outil est pratique. Quand a la réduction du bruit local je ne l’ai pas encore utilise en ayant un résultat vraiment concluant. Tu as des paramétrages particulier ?

      En tout cas, merci zywiecman pour ton commentaire, a bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s