t’as un objectif Canon 50mm f/1.8 ? utilise la sélection manuelle des collimateurs Auto Focus…

Comme vous le savez, si vous lisez ce blog régulièrement, je suis depuis peu équipé d’un deuxième objectif pour mon Canon EOS 600D.

Jusqu’à dernièrement je n’avais que le Canon EFS 18-135mm, j’ai aussi maintenant un Canon 50mm f/1.8.

Ces deux objectifs sont vraiment très bon mais chacun dans leur domaine :

J’adore le 18-135 pour sa polyvalence, son zoom déjà respectable, la précision de son autofocus et sa rapidité de mise au point.

Le 50mm a pour lui, sa qualité d’image, sa grande ouverture permettant des profondeur de champs très réduite et donc des effets de flous d’arrière plan intéressant…

Le gros point négatif a mon avis dans cet objectif c’est son autofocus. Il ne trouve bien souvent pas la cible et fait bêtement des aller retour pour essayer de faire la mise au point. Ça lui arrive aussi très souvent de faire la mise au point sur le mauvais élément de la scène (plus souvent que le 18-135 il me semble). C’est ainsi que depuis que j’utilise cet objectif j’ai appris a me servir d’une fonction supplémentaire de mon appareil photo : la sélection manuelle des collimateurs Auto Focus.

Mais c’est quoi un collimateur ?

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce qu’un un collimateur d’autofocus, quelques explications préalables (les autres vous pouvez directement passer au paragraphe suivant). Pour faire automatiquement la mise au point l’appareil photo et l’objectif utilisent un système automatique appelle autofocus (il est toujours possible de faire la mise au point manuelle malgré tout). Cet autofocus utilise des détecteurs appellés collimateurs pour situer les éléments principaux de la scène et faire la mise au point sur ceux- ci.

S’il y a un mode automatique, pourquoi le faire manuellement ?

Sur le Canon EOS 600D on dispose de 9 collimateurs : un central et 8 repartis tout autour le long d’un losange allongé. En mode automatique l’autofocus détermine seul parmi tous les collimateurs celui ou ceux sur le(s)quel(s) faire la mise au point. L’embêtant avec l’objectif Canon 50mm f/1.8, c’est que ce système est assez inefficace et ne trouve parfois pas sa cible.

Une méthode pour améliorer les choses consiste alors a aider un peu les choses en sélectionnant manuellement le collimateur adéquat (le plus proche du sujet principal de la photo). Il est aussi possible de sélectionner le collimateur central (car le plus sensible) faire la mise au point (en pressant le bouton de déclenchement a mi-course) en positionnant ce collimateur sur le sujet, puis recomposer la photo (sans relâcher le bouton) et enfin déclencher (attention aux profondeur de champs très courtes pouvant a ce moment provoquer un flou en sortant votre sujet du plan de mise au point).

L’avantage a utiliser ce système manuel c’est que le mécanisme Auto Focus ne se perd plus en essayent de faire la mise au point a différents endroits mais se concentre sur un seul point, le rendant ainsi beaucoup plus efficace. Encore une fois avec l’objectif 18-135 l’Auto Focus est plus rapide et n’a quasiment pas besoin de ce système (sauf avec un sujet spécialement excentré). Avec le 50mm f/1.8 c’est très utile…

Dernière petite chose a ne pas oublier (mais que j’oublie a chaque fois) remettre la sélection sur le collimateur central ou en automatique après votre prise de vue, sinon vous risquez pour la prochaine de faire la mise au point au mauvais endroit…

OK, alors comment on fait en vrai ?

A présent, comment fait-on ça en pratique sur le Canon EOS 600D ?

Voila la scène : au premier plan mon Canon EOS 600D, et trois objets a photographier : un gobelet au premier plan a droite, mon téléphone au milieu et une boite de dragees surprises de Bertie Crochue a l’arrière plan a gauche. Nous voulons avoir le total controle de l'objet sur lequel sera faite la mise au point sur la photo finale. (desole pour le glamour de la photo... j'ai fait aujourd'hui avec ce que j'avais sous la main...)
Voila la scène : au premier plan mon Canon EOS 600D, et trois objets a photographier : un gobelet au premier plan a droite, mon téléphone au milieu et une boite de dragees surprises de Bertie Crochue a l’arrière plan a gauche. Nous voulons avoir le total contrôle de l’objet sur lequel sera faite la mise au point sur la photo finale. (désolé pour le glamour de la photo… j’ai fait aujourd’hui avec ce que j’avais sous la main…)
Pour choisir manuellement le collimateur il suffit de presser le bouton correspondant (ici a droite, pas celui avec l’étoile, l'autre)
Pour choisir manuellement le collimateur il suffit de presser le bouton correspondant (ici a droite, pas celui avec l’étoile, l’autre)
Sur l'ecran LCD arriere de l'appareil photo apprait alors cette image qui nous indique que la selection du collimaeur se fait automatiquement. Dans le viseurs ces même collimateurs apparaissent en rouge.
Sur l’écran LCD arrière de l’appareil photo apparaît alors cette image qui nous indique que la sélection du collimateur se fait automatiquement. Dans le viseurs ces même collimateurs apparaissent en rouge permettant de les sélectionner sans quitter l’oeil de celui-ci.
En tournant la molette de sélection de l'appareil photo on peut alors choisir un collimateur particulier. Par exemple le collimateur central...
En tournant la molette de sélection de l’appareil photo on peut alors choisir un collimateur particulier. A noter que ce choix peut aussi être fait grâce au pave multi-directionnel dont la touche centrale permet de passer du collimateur central au choix automatique (merci Thomas Benezeth de m’avoir fait remarquer cette fonction). Par exemple choisir le collimateur central…
... si on souhaite faire la mise au point au centre de la photo, ici le téléphone.
… si on souhaite faire la mise au point au centre de la photo, ici le téléphone.
En choisissant le collimateur de droite...
En choisissant le collimateur de droite…
... on peut, sans bouger l'appareil photo, faire la mise au point sur l'objet de droite, ici, le gobelet.
… on peut, sans bouger l’appareil photo, faire la mise au point sur l’objet de droite, ici, le gobelet.
En choisissant le collimateur "Nord-Ouest"...
En choisissant le collimateur « Nord-Ouest »…
... on peut faire la mise au point sur l'objet de gauche, ici la boite de bonbon.
… on peut faire la mise au point sur l’objet de gauche, ici la boite de bonbon.

Voila, facile, non ? et surtout on gagne en efficacité et en rapidité… j’espère que ça en aidera quelques-un qui comme moi parfois galèrent avec leur mise au point.

N’hésitez pas a me corriger ou a me compléter si vous pensez que c’est nécessaire…

Pour finir quelques photos des décorations des maisons d’enfants au travail prises aujourd’hui en utilisant cette même technique…

araignee

coccinelle

papillon

PS : Vous avez un Nikon et souhaitez savoir comment faire ? allez donc jeter un oeil sur l’article a ce sujet sur le Blog de Thomas Benezeth.

 

Publicités

23 réflexions sur “t’as un objectif Canon 50mm f/1.8 ? utilise la sélection manuelle des collimateurs Auto Focus…

  1. Très bonne idée cet article, tellement bonne que tu me donne envie d’expliquer aux Nikonistes comment choisir leur collimateur 😉

    Par contre, tu devrai vérifier si les points des chaque collimateurs n’apparaissent pas également dans le « viseur ». C’est le cas chez Nikon, et du coup tu peux choisir le bon même avec l’œil collé au viseur. De plus, chez Nikon, un simple appui sur la touche centrale du « pavé multi directionnel » permet de sélectionner le collimateur central.

    Très pratique pour encore plus de rapidité !

    1. Oui oui, bien sur les cillimateurs apparaidssent aussi en rouge dans le viseur. Je l’ai mentionne au moment de l’appui sur la touche en question. Peut pas assez insiste dessus tu as raison. Je ferai la modif des que possible.
      Par contre pour la touche centrale j’ai pas essaye, je verifierai ca…
      Allez file rediger ton article… cite moi comme muse au moins 😉

    1. avec plaisir, content que ca puisse aider !
      tu as aussi cet objectif ? tu galeres aussi avec la mise au point ou tu vas appliquer ca a un autre objectif ?

        1. cool c’est bien pour toi. J’imagine que ca depend enormement du sujet. Imobile et bien eclaire pas de probleme en auto, sinon, vaut mieux passer en colimateur manuel a mon avis…

  2. Un article que je découvre tardivement et je vais tenter d’apporter ma pierre à l’édifice :
    Sur le 600D, seul le collimateur central est de type croisé (donc plus précis que les autres). Je n’utilise donc que celui-ci : je vise le sujet et enfonce le déclencheur à mi-course pour qu’il me fasse la mise au point (mais bon sur le f/1.8, faut être patient hihi). Une fois que l’autofocus a fini « d’autofoquer », je replace mon sujet pour être en accord avec ma composition et je déclenche ^^

    Bon lorsque j’utilise le f/1.8, j’utilise presque tout le temps la mise au point manuelle en basse lumière (je tiens à dire que j’adore cet objectif mais utiliser son autofocus est une vraie tannée !!!).

    Amicalement

    1. Je suis d’autant plus d’accord avec cette tactique M. Ouistiti, que je l’ai même détaillé ci dessus. Mais tu as raison de préciser que le collimateur central est plus précis.
      L’embêtant c’est que la bague de mise au point manuelle n’est pas non plus très agréable… En basse lumière tu as raison que c’est parfois la seule solution.

    1. en bref, je crois que les mecs du marketing de Canon sont des génies. On achète un 50mm f/1.8 parce qu’il est pas cher, mais on se rend vite compte qu’il vaut mieux un objectif de meilleur qualité a cause de l’autofocus, et donc on achète un f/1.4… génial !

  3. Aaaaaaah merci pour cet article, ça me rassure, je pensais que c’était moi qui ne savait pas viser, ou pire, que mon 50mm 1.8 avait un problème de front focus! ^^

    1. Content d’avoir pu être utile Tiska !
      En fait l’autofocus est un vrai point noir sur cet objectif, spécialement dans des conditions de lumières difficiles… Avec la sélection manuelle des collimateurs, ça aide un peu, mais ça reste poussif malheureusement… (voir mon avis plus pousse sur cet objectif ici : https://aventurereflex.wordpress.com/2013/04/19/jaime-pas-lobjectif-canon-ef-50mm-f1-8-ii-un-ultime-defi-pour-lui-laisser-une-chance/ )

      Bienvenu par ici en tout cas !

      1. Ouais vu que j’ai trouvé ton article utile j’en ai profité pour faire un tour sur les autres articles! Il est vraiment sympa!

        Concernant le 50mm 1.8, j’avais déjà eu affaire à des problemes d’autofocus en lumière sombre, mais une mise au point manuelle de temps en temps n’est pas trop dérangeante 😉 C’est surtout sa profondeur de champ très courte qui est du tonnerre, je n’utilise plus que le collimateur principal du coup maintenant et ca va beaucoup mieux.
        Il a aussi un très très bon piqué, mais pas vraiment à 1.8, c’est plutôt à partir de 2.2 et le meilleur résultat est à 2.8 d’ouverture avec un Canon 600D! (qui se trouve être mon boitier également :p)

  4. Sinon il y a plus simple : tu laisse le collimateur central faire la mise au point et une fois que c’est fait tu recadre ta prise de vue sans relâcher le doigt, l’exposition se calculera alors tout bien comme il faut, et comme ça pas de temps perdu a changer le collimateur pour la netteté. Pratique si on utilise un mode priorité vitesse assez élevé (sujet rapide donc pas de temps a perdre)

    1. Edit : oublié dans mon post précédent ; l’objectif de conserver le collimateur central est de prendre le focus avec le point le plus lumineux de l’objectif (ça vaut surtout dès qu’on ferme le diaph) et donc améliorer la vitesse de mise au point ainsi que sa précision.

      1. totalement d’accord avec toi Corben, d’ailleurs si j’avais rédigé cet article aujourd’hui je l’aurai écrit dans ce sens. je n’utilise a présent que cette technique d’ailleurs, quel que soit l’objectif…

        merci pour la précision, bienvenu par ici et a bientôt !

  5. bravo ! voilà enfin une xplication claire et simple sur les collimateurs. ça fait des jours et des heures que je fouille partout pour savoir comment fonctionne le rapport entre collimateurs et profondeur de champ.
    …j’ai vu la lumière !…
    merci.

    1. content d’avoir pu t’aider et de voir que même si cet article est un peu ancien, il continue d’être utile !
      Bienvenu par ici et a bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s