De la prise de vue au resultat final – le croissant de lune

La semaine dernier pour le projet 52 (lettre C) j’ai proposée cette photo :

IMG_2262

En commentaire, Ferdy Pain d’épice était plutôt enthousiasme et s’est demandé comment j’avais réussi a avoir ce résultat. Voila donc toute l’histoire de cette photo de la prise de vue au résultat final.

1- La prise de vue

Pour la prise de vue je me suis évidemment servi de la technique utilisée pour mes photos de pleine Lune. Je m’étais d’ailleurs servi de la même technique avec succès la nuit de flippe dans la foret, lors de la super lune.

En gros pour les réglages, c’est zoom a fond (je suis malheureusement limite pour l’instant a 135mm…), ouverture max, et les ISO au minimum pour limiter le bruit, mais suffisamment haut pour avoir une vitesse d’obturation assez rapide pour ne pas être flou. Avec la pleine lune qui est très lumineuse c’est assez facile et on peut avoir des réglage du genre F/5.6, 1/125s, ISO 100.

Dans le cas d’un croissant fin comme celui la, donc beaucoup moins lumineux, on est obligé de beaucoup plus monter les ISO. Autre solution que j’ai pu mettre en oeuvre : utiliser un trépied. On peut ainsi conserver des ISO bas, et compenser la faible luminosité par un temps d’exposition allongé. Ici 1/50s. Ça peut paraître rapide, mais a mains levé, avec une focale de 135mm, je ne pense pas qu’il puisse être possible d’éviter le flou de bougé. Et ici c’est vraiment rédhibitoire si on veut espérer garder les détails des reliefs de la lune.

Autre point HYPER important. Il faut absolument mettre le mode de mesure de l’exposition de l’appareil sur spot. Le mode spot mesure la lumière seulement sur l’élément central de votre photo (il me semble que sur Nikon, c’est plutôt sur le collimateur utilise), si quelqu’un peut confirmer…). C’est exactement ce qu’il nous faut. Nous voulons seulement exposer correctement la lune, et éviter la surexposition de la lune qui ressemble a un gros phare blanc sans détail. A contrario, le reste du ciel peut être entièrement noir ce n’est pas gênant.

Dernier élément a ne pas oublier, évidemment prendre la photo en RAW de manière a avoir plus de marge de manœuvre durant le post traitement.

Voila donc le résultat pris en suivant la démarche ci dessus (cliquez pour agrandir, j’ai juste diminuée la taille de l’image pour pouvoir la publier ici, en vrai elle est 5 fois plus grande ce qui facilite grandement le recadrage).

2- Le post traitement

Ici le post traitement est vraiment obligatoire si on veut diffuser cette photo et avoir quelque chose de sympa. Comme d’habitude je me sert de Darktable pour mon post traitement. Pour mémoire Darktable est un outil libre et gratuit, mais cependant extrêmement complet.

Voici les étapes utilisées :

a. Recadrage

Malheureusement, a moins d’avoir un objectif dote d’une focale BEAUCOUP plus longue, la lune, même pleine ou super, remplie rarement l’ensemble du cadre de votre photo. Ou même d’ailleurs une partie importante de celui ci.

Si vous souhaitez prendre un paysage ou la lune n’est qu’un élément du décors ça n’est pas gênant. Si vous voulez une photo de la lune seule, vous êtes donc obligé de recadrer. Plus ou moins en fonction de l’objectif utilisé (si vous souhaitez simuler l’image que vous auriez obtenu avec un autre objectif, vous pouvez d’ailleurs jeter un coup d’œil a l‘article a ce sujet).

Attention fatalement en recadrant il ne sera surement plus possible d’imprimer cette image en grand format. Dans le cas présent, d’une diffusion sur le web exclusivement je pouvait beaucoup rogner la photo, en général je diffuse mes photos avec une largeur de 1024 pixels.

Pour en savoir plus sur les format d’impression envisageable en fonction de la taille de votre photo, jetez un coup d’œil a cet article sur Wikipedia.

Le même module dans Darktable permet 3 fonctions :

– recadrage :

1-recadrage

– rotation :

2-rotation

– symétrie :

3-symetrie

Evidemment, autant je pense que le recadrage est obligatoire, autant la rotation et la symétrie, ne le sont pas du tout et dépendent de l’aspect final que vous souhaitez donner a la lune…

Voici le résultat final après utilisation de ce module :

4-recadrage_final

b. Réglage des niveaux

Cette photo ayant été prise au crépuscule, mon ciel est loin d’être noir. Nous allons arranger ça simplement avec l’outil niveaux. Pour mémoire cet outil permet de définir ou se situe le noir absolu (comme les cheveux de cette idiote de Blanche Neige)et le blanc pur (comme sa peau) dans une image.

Ici ou peut y aller assez franchement :

6-niveau

Le ciel passe du gris au noir et la lune est aussi plus brillante. Le deuxième effet Kiss Cool, presque tout le bruit numérique a été gommée aussi !

c. Élimination du bruit

Seulement PRESQUE tout le bruit présent dans le ciel a été éliminé a l’étape précédente. Si vous regardez bien il subsiste quelques tout petits point blanc dans le coin inférieur gauche de l’image.

Nous allons les éliminer avec l’outil réduction du bruit :

7-reduction_bruit

d. Balance des blancs

Encore une étape qui peut être totalement facultative, si vous souhaitez garder une lune d’un blanc naturel. Pour ma part je voulais ajouter un petit quelque chose, une teinte colorée, un peu comme quand les forces de Vega se préparent a attaquer (seuls les plus cultives peuvent comprendre cette allusion…).

Pour se faire j’ai simplement utilise la balance des blanc (très facile si vous avez pris la photo en Raw, il y a plein de pré-réglage disponible). Ici j’ai choisi le pré-réglage « fluorescent » qui me donne cette teinte violet-rose assez discrete :

8-balance_blanc

Et voila !

C’est tout, facile, non ? A vous de jouer, il y a plus qu’a attendre que la lune se montre a découvert et a foncer !

Pour ceux qui veulent essayer sur ma propre photo, vous pouvez télécharger le RAW en cliquant ici

Publicités

27 réflexions sur “De la prise de vue au resultat final – le croissant de lune

  1. Bonjour Ary,a tous,
    Superbe,très bel effet et du beau boullot,même si c’est facile comme tu dis,ben fallait y penser……
    Et……hum……Que la force soit avec toi pour la suite……:-)

    1. Avec plaisir Ferdy !
      Au sujet de Darktable, c’est effectivement un tres bon logiciel, mais qui n’est pas dispo sous Windows. Sinon tout logiciel de post traitement fera l’affaire : le celebre Lightroom, le gratuit Rawtherapee, sous Mac OS Apperture…
      C’est le genre de logiciel qu’il faut obligatoirement utiliser si on veut tirer le meilleur de ses photos (prises au format RAW pour plus de souplesse au developpement)

  2. Kikou Ary, me voilà de retour des vacances (enfin, je repars dans quelques jours !), j’ai lu tous les articles loupé, mais tu m’excuseras de ne pas avoir pris le temps de les commenter…
    Quoiqu’il en soit, tu peux te féliciter pour la photos de feux d’artifice, moi, j’ai pas encore test, mais ta photo m’a donné envie, elle était réussie ! 🙂
    Quand à la lune, très intéressant de voir les « coulisses » du post-traitement. Le avant et après ! 🙂 De plus, ce fut une bonne idée pour le thème « C » !
    Bonne fin de journée 😉

    1. je mettrai ce manque de sérieux dans les commentaires sur le comptes des grandes vacances, tout se relâche… mais je compte bien retrouver la pleine assiduité en septembre attention ! 😉

      Tu n’avais pas vu les photos de feu d’artifice au moment ou je les ai prises ? ça m’étonne. En tout cas c’est vrai que ça fait de l’effet !

      Merci pour la lune, je m’en suis bien sorti pour le C… par contre je galère grave pour le thème « fête » de cette semaine… je m’en sortirai bien…

      Bonne soirée et bonne continuation de vacances !

  3. Bonjour Ary,
    Après 2 semaines sur la région d’Annecy (74), je reviens m’instruire sur ton blog. Je rentre avec 140 photos qu’il faut que je travaille également. J’ai pu apprécier une belle lune dimanche dernier sur la montagne!!!
    J’aime venir sur ton blog!
    Belle soirée
    Christine

    1. bon retour par ici et bon courage pour traiter toutes les photos de retour de vacances.
      C’est vrai que les paysages de montagne sont souvent très beau et valent le coup d’œil et quelques photos.

  4. Il faut vraiment que je m’attelle à explorer darktable plus en détail. Je suis loin de maîtriser ses modules de réduction du bruit (il y en a plusieurs je crois), et n’ai toujours pas réussi à obtenir quoi que ce soit qui me satisfasse. J’ai eu des résultats bizarres en tentant d’ajuster les courbes aussi, je dois pas avoir tout suivi. J’ai un 55-250 pour la lune (et les chats et le zoo), plus longue portée que toi, mais mon 1100D n’a pas le mode spot ce chenapan… Du coup, je passe en mode manuel et en « center weighted average » ou partial qui se rapprochent un peu du mode spot, sans l’être tout à fait. Et mode manuel avec une exposition généralement à -1EV, ça marche pas trop mal.

    1. pour la réduction du bruit, j’avais écrit un tuto qui détaillait les 4 outils possibles, c’est ici : https://aventurereflex.wordpress.com/2013/05/06/tutoriel-darktable-reduction-du-bruit/
      le mieux c’est je pense d’utiliser le module réduction du bruit profil, mais il faut comprendre son usage (regarde le tuto)

      Arrf, je ne savais pas que le 1100 n’avait pas le mode spot… je l’utilise vraiment souvent maintenant, c’est vraiment un manque a mon sens… si tu arrive a t’en sortir sans, tant mieux, mais ça a l’air compliqué…

      1. disons qu’il faut faire sans. J’ai acheté le boîtier sans bien comprendre toutes ses limitations (j’avais vu que le site dpreview le voyait comme un point négatif, mais je n’en comprenais pas encore l’utilité…). Je vais jeter un œil aux tutos, merci 🙂

        1. pour ca aussi j’ai fait un tuto ! 😉
          Le logiciel est en pleine evolution, chaque mise a jour apporte ses ameliorations, autant en profiter…

          1. ouais. En fait, faut carrément que je mette toute ma distro à jour. En fait. Ils doivent avoir mis à jour la version de darktable dans mageia 3, mais je m’égare :p

          2. tiens je ne connaissais pas mageia. je viens d’aller faire un rapide tour sur leur site, on en apprend pas beaucoup. tu en es content ? pourquoi ce choix ?

          3. longue histoire, on va dire que c’est pour raisons historiques :D. J’ai fait mes armes sur Mandrake, devenue Mandriva, et il y a un ou deux ans, licensiement massif chez Mandriva des développeurs de la distro, qui ont fait un fork dénommé Mageia. Du coup je les ai suivi :). J’ai un ami qui contribue, aussi. Et il s’avère que « chez moi, ça marche », et vu que l’ordi me sert aussi un peu pour le boulot, je ne cherche pas trop à changer ni expérimenter avec d’autres distros…

  5. Pouah ah ah ah ah ah. Je viens de me mettre à jour en Mageia 3. Je vois que darktable est en v1.2 dedans. Je saute de joie. J’ouvre un RAW. Je cherche le module denoise (profile). Et y’a pas de profile. Je cherche l’outil pour générer le mien au pire: y’est pas dans le paquet… Grmbl. Bon, semblerait que la v1.2.1 ajoute le support des noise profiles pour le 1100D, va falloir que je le compile depuis les sources… C’est malin 😀

    1. Arrrf, ca c’est vraiment pas de chance. Mais c’est vraiment bizarre, le 1100D est pourtant frequent. Et tu peut pas comme sur (x)ubuntu simplement ajouter la source et faire une mise a jour ?

      1. Nan, la source est un repo type debian, et mageia est dérivée de redhat donc le format de paquets est incompatible (rpm vs deb). Le profil pour le 1100D a été rajouté juste après, en 1.2.1 c’est pas la mort de recompiler, juste un poil plus ennuyeux…

    1. Merci Laulinea ! en fait une éclipse de lune n’a vraiment rien de spectaculaire (au contraire de celle de soleil) donc je comprend que les photos soient un peu décevantes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s