monsieur a l'air content

1 an de photo, mon bilan matériel

Comme évoqué dans un article précédent, ça fait bientôt un an que j’ai fait de la photo ma 3eme passion.

La photo peut être un passe temps onéreux qui nécessite parfois d’investir dans du matériel. En effet, rares sont les passionnés qui se contentent simplement d’un appareil photo. Les accessoires s’accumulent alors, certains indispensable, d’autres carrément inutile. Parfois on en est enchanté, d’autre totalement déçus.

Je vous propose donc mon bilan matériel, après un an de photo.

Voici tout d’abord la liste de tout le matériel et accessoires « photo » dont je dispose :

  • Appareil photo reflex Canon EOS 600D
  • Objectif Canon EFS 18-135mm f/3.5-5.6
  • Objectif Canon EF 50mm f/1.8 II
  • Sac a dos Lowepro Fastpack 250
  • Sangle Quick Strap
  • 2 cartes mémoires (Transcend et Boulanger) SDHC class 10 de 16Go
  • 2 batteries LP-E8, une d’origine Canon et une « No Name »
  • Télécommande infrarouge « No Name »
  • Trépied Redged RTT-423 et tête Redged RT-1
  • Flash Yongnuo YN-560 II
  • Microphone Audio Technica ATR6550

Pour chacun de ces éléments voila ce que j’en retiens et l’usage que j’en fait :

Canon EOS 600D

  • Fréquence d’utilisation : quasi quotidienne, il se passe vraiment peu de jour ou je ne m’en sert pas. En témoigne les 21197 photos prises jusqu’à maintenant (soit une moyenne hallucinante de plus de 50 par jour !!). Je m’en sert en famille, au  boulot, et bien sur pour faire « de la photo ».
  • Satisfaction : 8/10, je me suis déjà étendu la dessus, j’adore cet appareil. Je ne mets pas 10/10, car j’aurai bien aime une rafale plus rapide, un autofocus plus réactif et une gestion du bruit en basse lumière encore meilleure. C’est en tout cas ce qui me manque.
  • Recommandé ? bien sur !! une fois qu’on a goûté a ce type d’appareil, difficile de faire machine arrière et de revenir a des appareils plus simples ou moins performant. Quand a choisir spécifiquement ce modèle difficile de se prononcer, il y a des appareils plus performant (et plus cher), mais ce 600D ne vous décevra surement pas.
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    c'est beau un pigeon 2 !Sans un appareil reflex un tant soit peu performant, pas de rafale assez rapide pour capturer un oiseau en vol, ni une vitesse d’obturation assez rapide pour figer son mouvement, ni une profondeur de champs assez faible pour détacher ainsi le sujet de l’arrière plan.
  • Pour ma prise en main (il y a presque un an) cliquez ici

Objectif Canon EFS 18-135mm f/3.5-5.6

  • Fréquence d’utilisation : La aussi, quasi quotidienne. C’est l’objectif que je monte par défaut sur mon appareil. J’apprécie tout particulièrement sa polyvalence qui permet de prendre des photo dans toutes les situations ou presque.
  • Satisfaction : 8/10, comme pour l’appareil, j’aime vraiment cet objectif car il correspond bien a mon style de photo éclectique. L’autofocus est plutôt rapide, la stabilisation efficace et la qualité d’image tout a fait satisfaisante. Il manque un peu d’ouverture cependant pour avoir un 10/10
  • Recommandé ?  Tout a fait, particulièrement pour découvrir la photo et se laisser ouverte toutes les pratiques. Sa polyvalence permet au débutant de se faire plaisir tout en déterminant ses préférence de pratique. Certes plus cher qu’un 18-55mm qu’on trouve habituellement dans les kits reflex, mais propose je pense vraiment plus de possibilité de par son zoom nettement plus grand.
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    Cette photo n’aurai surement pas pu être prise avec un 18-55mm je pense, il aurai fallu que je me rapproche vraiment trop d’elles.

Objectif Canon EF 50mm f/1.8

  • Fréquence d’utilisation : plusieurs fois par semaine, en fonction des besoins, pour faire de jolis portraits, dans des condition de lumière difficiles ou si je souhaite jouer avec une profondeur de champs très réduite.
  • Satisfaction : 6/10, je me suis déjà longuement expliqué au sujet de cet objectif. Je lui reconnait volontiers sa qualité d’image divine, un pique haut de gamme et un bokeh superbe, mais son autofocus est vraiment exaspérant et empêche une utilisation « dynamique ». Attention aussi a sa focale un peu longue en intérieur sur un capteur APS-C
  • Recommandé ?  Franchement je ne le recommanderai pas, a un ami. Evidemment son prix est très tentant, mais je crois vraiment qu’il vaut mieux attendre un peu pour pouvoir investir dans un 50mm f/1.4 USM (ou un 35mm f/2 par exemple), qui permettra des images de meilleure qualité, une ouverture plus grande et un autofocus qui se respecte, permettant de sortir des images « statiques » ou « posées »
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    capitaine 3
    Seul un objectif avec une ouverture si grande permet d’avoir une profondeur de champs si réduite pour n’avoir que le bout de la hache du Playmobile net
  • Pour ma prise en main (il y a 9 mois) cliquez ici

Sac a dos Lowepro Fastpack 250

  • Fréquence d’utilisation : Quotidienne, même quand il m’arrive de ne pas prendre de photos, j’ai toujours mon sac sur le dos.
  • Satisfaction : 8/10, La taille et la contenance est simplement parfaite pour mon équipement actuel et l’utilisation que j’en ai. Par contre en randonnée il est vite trop petit et devient moins confortable quand il est lourdement chargé. Il provoque aussi par mal de transpiration au niveau du dos et des épaules en cas de forte chaleur, la circulation de l’air n’est pas assez bien étudiée je pense.
  • Recommandé ?  Oui, sans problème, c’est un bon sac, de bonne qualité, solide et pratique. Réponse a moduler en fonction de l’usage recherche et du gabarit. Pour se faire une idée, jetez un coup d’œil a l’article sur la taille des sacs photos. En tout cas c’est évident qu’un sac spécialement conçu pour la photo est obligatoire pour pouvoir transporter son matériel sans soucis et facilement.
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    IMG_9553
    Sans ce sac a dos je n’aurai surement pas pu me promener tout le temps avec mon appareil et donc je n’aurai surement pas pu saisir a l’improviste ces funambules débutants 
  • Pour ma prise en main (il y a presque un an) c’est ici

Sangle Quick Strap

  • Fréquence d’utilisation : Quotidienne, elle a définitivement supplanté la sangle Canon d’origine
  • Satisfaction : 9.5/10, tellement content de cet achat, que je lui ai presque mis 10, mais parfois lorsqu’on prend des photos la protection d’épaule se déplace vers l’avant et oblige a la remettre en place… a part ça c’est un sans faute !
  • Recommandé ? Bien sur ! C’est vraiment le genre d’accessoire indispensable a mon avis. Autant avec la sangle d’origine, un reflex parait lourd et encombrant surtout après une longue promenade, autant avec ce type de sangle, ça devient confortable. J’ai fait le choix d’une marque Chinoise qui ma coûté quelques euros, sans aucun soucis, pour plus cher il y a les plus connues « Black Rapid », mais je doute que la différence qualité / prestation soit si grande. Quoi qu’il en soit, et quel que soit le modèle choisi au final, pour moi ce genre de sangle est un must.
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    IMG_4834_01
    J’ai pris cette photo en toute fin de parcours d’une longue randonnée sous 35 degrés. Il y a fort a parier qu’avec la sangle d’origine autour du cou, j’en aurai déjà eu marre de me trimbaler mon matos et aurai peut être fini par le ranger.
  • Ma prise en main (il y a 5 mois) est ici

Cartes mémoires (Transcend et Boulanger) SDHC class 10 de 16Go

  • Fréquence d’utilisation : Quotidienne… ben oui, il y a toujours une de ces deux cartes dans mon appareil
  • Satisfaction : 9.5/10 la aussi elles font toutes les deux le job. Aucun soucis, tout va bien, sauf que pour une raison qui m’est inconnue, la Transcend n’est pas reconnue dans l’un de mes lecteurs de carte… mais ça doit venir de celui-ci.
  • Recommandé ?  Lors de l’achat de la carte Transcend sur un site chinois, on m’avais prédit tout les malheurs avec des cartes qui n’étaient pas de grande marque (même si Transcend est pourtant une marque connue). Rien de tout cela, ni avec l’une ni avec l’autre. Je les confonds car je ne sais jamais laquelle des deux est dans l’appareil, et shoote indifféremment avec l’une ou l’autre. Peut-être est-ce simplement de la chance… ou pas. En tout cas je recommande largement l’achat d’une seconde carte mémoire, c’est tellement dommage de se retrouver a court de place !
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    IMG_5584
    Cette photo prise en toute fin des vacances n’aurai évidemment pas pu Etre possible sans deux carte mémoire, la première était déjà remplie depuis longtemps au moment de cette prise de vue.
  • Ma prise en main / comparatif de ces cartes (il y a 8 mois) est ici

Batteries LP-E8, une d’origine Canon et une « No Name »

  • Fréquence d’utilisation : Idem que ci -dessus, j’en utilise toujours une des deux.
  • Satisfaction : 9/10 pas de problème ces batterie font exactement ce pour quoi je les ai acheté… si elle pouvaient durer plus longtemps, ce serai encore mieux !
  • Recommandé ?  Encore pire que quand j’ai acheté la carte Transcend, certain m’avait pris pour un fou d’autre pour un gros téméraire quand j’ai investi 5 euros dans une batterie « no name » made in china. J’étais moi même d’ailleurs un peu soucieux de cet achat et avait peur qu’il endommage mon appareil. Finalement j’utilise celle d’origine ou la copie sans distinction et ne remarque aucune différence a l’usage… mais c’est peut être simplement de la chance. Pour ce genre d’achat je ne permettrai pas de le recommander, chacun prend ses responsabilités. Par contre l’achat d’une seconde batterie est a mon sens vraiment un indispensable.
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    Cette photo a été prise au cours d’une longue promenade après de nombreuses photo. Première batterie non rechargée avant de partir, heureusement que la deuxième était la !
  • Ma prise en main (il y a 7 mois) est ici

Télécommande infrarouge « No Name »

  • Fréquence d’utilisation : Rarement, quelques clichés seulement.
  • Satisfaction : 7/10 prend des photos a distance (pas trop loin et pas trop sur le cote), rien de plus… mais pour 2 euros…
  • Recommandé ?  Pour son prix évidemment que je la recommande, en comprenant bien ses limitations. Par contre elle n’est pas adapte a certaines prises de vue, ainsi pour des poses longues je préfère utiliser le retardateur 2 secondes par exemple, cette télécommande est plus destine aux autoportraits. Si vous cherchez des fonctions plus évoluées, il vaut mieux se tourner vers du filaire je pense…
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    evolution
    J’aurai pu faire de triptyque avec le retardateur, mais avec la télécommande c’était quand même nettement plus confortable et pratique.
  • Ma prise en mais (il y a 7 mois) est ici

Trépied Redged RTT-423 et tête RT-1

  • Fréquence d’utilisation : Plusieurs fois par mois
  • Satisfaction : 7/10. Si j’avais fait cet article il y a 1 mois j’aurai mis 9, mais depuis quelques jours je constate un petit jeu dans le serrage de la tête. Ainsi une fois que la position est réglée, l’appareil descend de quelques millimètre… ce qui peut parfois être critique pour la mise au point ou la composition. Faut que j’aille voir s’il est possible de faire réparer ça. Juste après avoir écrit ces mots j’ai jeté un coup d’œil a cette tête et repéré la vis qui s’était desserré causant ce jeu. Un coup de clef Allen (il y en a une dans mon couteau suisse qui est dans mon sac photo), et c’était réglé. je mets donc un 8,5/10, attention a vérifier le serrage de cette vis ! Le trépied quand a lui est super, pratique, léger, stable, rien a redire.
  • Recommandé ? A fond ! Tres bon rapport prix / performance / qualité. Il y a évidemment mieux, et aussi plus cher, mais ce kit ne vous décevra pas. Apres il faut avoir l’utilité d’un trépied !
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    Cette photo en HDR n’aurai pas été possible sans trépied. En fait je crois qu’un trépied est vraiment un accessoire qui permet de faire d’autres photo, plus encore que les autres : HDR, poses longues, lumières difficile, circumpolaire etc…
  • Ma prise en mains (il y a 8 mois) est ici

Flash Yongnuo YN-560 II

  • Fréquence d’utilisation : presque jamais malheureusement. Je me suis aperçu après coup que mes styles préférés de photos ne nécessitent pas de flash. Il prend donc la poussière en attendant un hypothétique usage.
  • Satisfaction : 8/10, quand je m’en suis servi, je n’ai rien eu a redire. Solide, pratique, bonne ergonomie. Il lui manque le TTL pour etre plus facile a utiliser…
  • Recommandé ? pfff… dur de répondre a cette question. Pour qui a besoin d’un flash puissant et que ne nécessite pas de TTL, surement, c’est un bon achat. Est-ce que j’ai bien fait de l’acheter, je ne crois pas !
  • Photo que je n’aurai pas pu prendre sans :
    Il y a tellement peu de photos que j’ai faites avec… mais pour celle ci, avec un éclairage par l’arrière a été grandement facilite par ce flash
  • Ma prise en mais (il y a 6 mois) est ici

Microphone Audio Technica ATR6550

  • Fréquence d’utilisation : très variable, suivant les besoins en vidéo au boulot. En ce moment par exemple, c’est tous les jours, mais parfois il se passe plusieurs semaine sans l’utiliser.
  • Satisfaction : 7/10, l’amplification est bonne, surtout en position télé, la position normale n’apporte quasiment rien par rapport au micro intégré du Canon 600D. Il manque aussi cruellement un voyant indiquant qu’il est sous tension, surtout pour des gens étourdis comme moi. C’est accessoire mais la vis de serrage du support pour la prise flash a tendance a se desserrer en cours de prise de vue…
  • Recommandé ? Sans doute pour ceux qui veulent améliorer la prise de son de leur appareil photo et surtout diminuer les bruits ambiants. Bon rapport qualité prix. Si vos vidéos ne nécessitent pas de saisir des dialogues, mais un bruit ambiant, c’est inutile.
  • Ma prise en main (avec vidéo) (il y a 8 mois) est ici

Conclusion

On est vite tente d’investir dans du matériel quand on fait de la photo. Il faut parfois vraiment lutter contre la tentation pour ne pas faire craquer le porte monnaie. Durant cette année je n’ai fait je pense qu’une erreur d’achat en achetant mon flash cobra, non que ce soit un mauvais achat, mais plutôt que je n’en ai pas l’utilité. D’un autre cote c’est en essayant ce genre de photo que je me suis aperçu que ça ne me plaisait pas tant que ça… C’est l’avantage parfois d’investir dans du matériel basique (flash / trépied etc…) de bonne qualité mais pas haut de gamme (et donc pas excessivement cher), ça permet d’affiner ses choix et ses futurs achats.
Il ne me manque quasiment rien actuellement comme équipement et je n’envisage a moyen terme que deux achat de matériel, deux objectifs : un grand angle pour les paysages et un télé-zoom (300mm) pour les photos d’animaux. Tout deux de (très) bonnes qualité. Mais je suis pas pressée. J’ai très envie d’un 70-300 depuis longtemps et hésite a passer le pas (il me manque de toute façon encore quelques euros) mais peut être que je ferai mieux d’attendre encore un peu pour investir dans du haut de gamme… rien ne presse finalement !

26 réflexions sur “1 an de photo, mon bilan matériel

  1. Très sympa ce bilan matériel de ton année photo, je suis sûr que ça aidera des nouveaux dans leurs choix !

    Je t’aurai bien proposé de te racheter ton flash mais ça risque de me couter plus cher en frais de port qu’en matos ^^

    1. Merci Thomas, c’est vrai que si ce genre d’article peut aider les petits nouveau a faire de bon choix, c’est tant mieux. Maintenant que nous on est en CE1, faut être gentil avec les CP !😉

      concernant le flash, cher en frais de port, mais surtout je crois que c’est une version compatible seulement Canon, tu t’es converti ?😉

  2. Tout à fait d’accord avec toi pour le 50 f1.8 …
    D’autant plus que l’autofocus du mien est cassé !
    J’utilise très peu la télécommande à distance … mais c’est un gadget sympa à avoir ! ça permet d’être sur les photos de groupe …
    Et la sangle que tu as choisie semble vraiment bien … je vais la mettre sur ma liste du père-noël ….
    Et je n’ai pas de flash cobra … pense pas que cela me soit utile !

    1. bon alors on est d’accord sur tout !
      Concernant les sangle de ce type, il y en a vraiment plein sur le web. J’imagine qu’il a du bon et du moins bon. Je suis bien tombé…

  3. Chouette bilan. Et je me rends compte que de mon côté, je n’ai pas racheté de matériel après avoir ajouté le 55-250 et le 50mm f/1.8 à mon arsenal. (J’ai aussi le sac, les deux batteries, et pour les cartes SDs, j’en rachète quand elles sont pleines. En général toujours au moins une Classe 10, voire UHS). Et que ça me suffit (même si je me sens parfois un peu limité. Mais acheter un flash cobra juste pour « de rares occasions », ou une télécommande pour les mêmes raisons? Je ne sais pas…).
    Ton 18-135, la distortion à 18mm ne te dérange pas trop? (Si c’est le même que celui de mon père, il devrait avoir une distortion assez visible à cette focale…)
    Le 50mm, je recommanderais surtout à des gens de l’essayer. Pas forcément de l’acheter les yeux fermés, en effet, mais au moins de l’essayer (vu le nombre de gens qui en ont, ça peut se prêter si on a des amis photographes…). Parce que chacun devrait se faire son propre avis sur la chose. Comme toi, son AF en basse-lumière m’énerve parfois (surtout que f/1.8, on s’attend à ce qu’il tourne bien🙂 ), mais je me demande si c’est pas plutôt mon boîtier qui est limité, à ce niveau-là. Il m’est arrivé de le voir « chasser » l’auto-focus aussi, mais seulement quand mon sujet était à la limite de la distance minimale (~45cm). Sa focale trop longue en intérieur, c’est très vrai aussi. Mais personnellement, j’ai fait le choix d’apprendre à faire avec ce que j’ai. Si je suis en intérieur dans une petite pièce, je sais pertinemment qui ni le 50mm ni le 55-250 ne me serviront. Donc plutôt que de monter une longue focale sur l’appareil pour ensuite me dire « pffffff, c’est vraiment pas pratique », je prends le 18-55 directement🙂. J’essaie parfois de me dire « je sors, avec le 50mm monté sur le boîtier, et on va voir ce que j’arrive à prendre ». Se forcer à utiliser une focale fixe est, pour moi, un très bon exercice pour s’améliorer en composition. Le 50mm f/1.8, malgré ses défauts, a du coup cet avantage pédagogique à moindre frais, accessible aux photographes du dimanche comme ma pomme🙂.

    1. totalement d’accord avec toi sur le fait qu’il vaut mieux investir dans du matos dont on va se servir souvent. C’est mon regret pour le flash notamment, mais avant d’essayer je me disais que ça pourrai me plaire… quand a la télécommande elle m’a coûté 2 euros… donc même pour quelques utilisation ça vaut le coup !😉
      jamais remarque la moindre distorsion a 18mm sur mon objectif… mais je vais aller jeter un coup d’œil de ce pas, ça m’a peut être échappé… mais du coup, je me dis que ça doit pas être flagrant !
      Pour le 50mm tu as tout a fait raison, a essayer si possible avant d’acheter, et d’accord aussi avec toi pour parfois le monter et essayer de s’y adapter (j’avais fait ce genre de défi sur une semaine plus tôt cette année, je ne sais pas si tu avais vu ces deux articles). C’est un bon exercice pour comprendre ce qu’on peut faire ou pas avec ce genre d’objectif.

      1. oui oui je les avais lus. Pour le 18mm, prends un bâtiment, ou mieux, un quadrillage en photo. Ou bien un panneau/tableau qui prendrait tout le cadre de l’image. Ça m’avait frappé sur celui de mon père (peut-être parce que 18mm est une focale typique de paysages, donc sur les photos souvenirs, c’est une focale fréquente…)

  4. Bravo pour ton très complet bilan matériel, c’est très enrichissant et bon nombre de débutant devrait s’en inspirer avant d’attaquer la photo.
    Tiens je vais mettre un lien sur ma page facebook pour les CP!🙂

  5. Article très intéressant et joli bilan matériel…

    Perso, j’ai investit dans du matériel un peu plus coûteux mais de meilleure qualité pour éviter de racheter le même matos plus performant par la suite (trépied et tête de rotule ou flash TTL par exemple…) Cela m’a permis de faire des économies sur le moyen terme (mais j’ai économisé pendant 3 mois aussi…)

    Tu as totalement raison concernant la pratique, c’est important d’aller sur le terrain et d’utiliser son matériel régulièrement pour bien le connaître et progresser. Joli moyenne au passage !!! 😉

    1. Merci Yoann, pour le compliment et de partager ton retour d’expérience.
      Je suis plutôt d’accord avec toi, en général, sur cette philosophie d’acheter direct du matos de qualité et donc cher, sauf pour certaines choses dont le prix ne me parait pas forcement justifie (batterie, sangles…) et ou on peut trouver le même genre de prestation pour moins cher.
      Cependant étant encore au début de ma passion, je ne suis pas sur de vouloir (ni de pouvoir) investir des milliers d’euros, mais pourtant souhaite me faire plaisir.
      Ainsi je suis conscient qu’un objectif Canon Serie L a grande ouverture est ce qui se fait de mieux, mais je ne crois pas que je pourrai de toute façon réussir a mettre de cote la sommes qui est réclamée pour me l’offrir. Ou en tout cas ni a court ni moyen terme… donc je vise un peu moins bien (sans tomber dans le bas de gamme), mais c’est toujours mieux que rien du tout.
      Idem pour le choix de mon trépied, qui mis a part ce petit problème de vis, me satisfait pleinement. Evidemment que certains trépieds offrent de meilleurs prestations, mais ai-je vraiment besoin de plus / mieux…
      En tout cas c’est sur que ces achats sont toujours une affaire de choix et de compromis… pas facile de gérer un budget !

      1. Oui tu as tout à fait raison, il faut avoir le budget, et se poser la question « Est ce que ce sera utile par rapport à mes besoins et mon utilisation ? ».

        Perso pour la batterie, j’en avait pris une « générique ou No Name » pour mon NIKON, mais elle n’a pas la même autonomie et chauffe assez rapidement. Donc j’ai préféré m’en acheter une en rajoutant 20 euros de plus (expérience personnelle ;-D)

        J’avoue que pour le trépied, j’en ai choisi un qui pouvait me permettre de faire de la macro (avec colonne pivotable 180° et niveaux sur trépied et tête de rotule) car je souhaite m’acheter une optique MACRO dans les mois à venir…

        Moi aussi je débute, et c’est vrai que la photographie est une passion qui demande du temps et un peu d’investissement…
        … Mais quelle loisir passionnant et enrichissant !!!

        1. ah oui, une batterie qui chauffe, c’est jamais bon signe, a éviter, heureusement que tu t’en es rendu compte… a par les « no name » et les batteries de marques, il y a aussi les batterie de marque de pile genre duracell par exemple. ça doit être un bon compromis prix/qualite je pense

    1. tu as raison, Pyrros c’est un élément matériel indispensable… pour ma part je tourne toujours sans problème avec mon PC vieux de presque 7 ans, qui fonctionne comme au premier jour (core2duo overclocke a 3.2Ghz, 2Go Ram). J’y ai ajoute un disque dur pour le stockage des photos, déjà trop petit (ou trop en bordel… voir mon article sur le grand ménage). Pour les sauvegarde je me contente pour l’instant d’un disque dur externe synchronise régulièrement.

  6. Ah Ary dur dur la vie de photographe…. Depuis que j’ai mon 500, je n’ai investi que dans l’achat de 2 objectifs, le 50 mm et le 70-300 – Pour le 70-300 je me suis fait un très grand plaisir en achetant le modèle L USM et je ne l’ai jamais regretté… la qualité d’image est top !! Tellement top que je n’utilisais presque plus le 18/135 !! Contrairement à la gamme en dessous, à ouverture égale, les photos sont bien plus lumineuses, et les bokeh bien plus beaux. Normal, les lentilles sont en verre, il ne fait pas de vignettage lorsque tu zoomes à fond et résiste à la poussière ! Financièrement c’est parfois du simple au double, mais au final tu t’y retrouves… Je reste convaincue qu’il est important de miser sur la qualité de l’objectif. Surtout que dans quelques années (2 tout au plus) tu auras envie de changer d’appareil…. et de passer à la gamme au dessus. Et là tout ton matériel sera obsolète sauf ton 50 mm !!! A moins de rester sur un capteur APS-C… Parole de Sardine… C’est du vécu !!!

    1. aucun doute que les objectif de la série L valent le détour. Mais, le 70-300 L de Canon vaut 3,5 fois plus cher que le Tamron que j’ai acheté. Vu que j’ai mis un an a économiser pour celui la, il m’aurai fallut 3 ans de plus pour le L… un peu trop je pense.
      d’autant que contrairement a ce que tu pense, même si je passe en full frame, le Tamron reste utilisable sans problème.
      Mais c’est une excellente question, combien de temps est-il acceptable d’attendre avant d’acheter un objectif ou tout autre matériel.
      Actuellement je suis dans une situation tres confortable, puisque mon matos n’est plus limitant pour les photo que je voudrait faire : un meilleur matériel pourrai me permettre de faire de meilleures photos dans certaines situation, mais je peux me contenter de celui que j’ai.
      Par exemple, je lorgne vers un grand angle. rien ne presse, puisque mon 18-135 rempli assez bien cet office. ce n’est pas comme avant d’acheter le 70-300 ou je n’avais aucune solution pour les photos lointaines. Je peux donc prendre le temps d’économiser et d’investir dans quelques temps dans un matériel plus haut de gamme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s