Retour à Olga

Oui, oui, Retour à Olga et pas chez Olga, même si ça peut sembler bizarre a la plupart d’entre vous. Ici, Olga n’est pas une jeune jouvencelle issue de l’ex union soviétique, mais plutôt un quartier de la ville Israélienne de Hadera au bord de la mer méditerrané.

Deux question devraient alors se poser a vous :

Pourquoi retour ? en effet je ne vous ai jamais parle de Olga jusqu’à maintenant sur ce blog.

Pourquoi est-ce important et quel rapport entre Olga ma pratique de la photo ?

En fait Olga est pour moi très important (l’autre aussi est importante, mais la il y a vraiment aucun rapport avec le sujet du blog…). Si je devais déterminer un point de départ de ma pratique de la photo de façon assidue et sérieuse, alors il se situe sans aucun doute a Olga.

En effet il y a un an et demi environ, quelques semaines avant de recevoir mon Canon 600D, je m’était une première fois rendu a Olga avec ma famille pour un Week End.

Je commençais alors a m’intéresser a la photo, avait commencer a lire certaines infos sur le web, et durant ce Week End, c’est vraiment la première fois que je me suis lever a l’aube pour aller faire des photo. Armé alors simplement de mon petit compact Canon Ixus, j’avais parcouru les allées du quartier et le bord de la falaise a la recherche de joli cliches.

Je me rappele y avoir pris déjà pas mal de plaisir.  Je trépignait d’impatience a l’idée de recevoir mon premier reflex.
Je me souviens aussi avoir a ce moment pour la première fois activée le guide de visée trois tiers sur l’écran de l’appareil, ce qui avait plutôt déstabilisé ma cher et tendre (non, ce n’est pas elle Olga…)

Voila trois cliches que j’avais pris a l’époque. Seul l’un des trois avait fait l’objet d’un post traitement sur le moment. Je n’ai rien touche depuis, c’est intéressant je trouve, de garder ces photos telles quelles comme point de départ.

Et me voila donc de retour a Olga. Un an et demi après, avec un matériel de bien meilleur qualité.  La tête pleine d’info sur la technique photo, des dizaines de millier de photo en plus sous les doigts. Et me voila finalement toujours un peu le même a quitter le lit a l’aube pour aller faire quelques cliches au bord de cette même falaise, a cote de sur cette même plage, avec la même envie de faire de jolies photo et ressentant toujours le même plaisir qu’a l’époque, seul au calme avec mon appareil.

Et voila donc quelques phots prise il y a quelques semaine cette fois…

C’est assez sympas de se retrouver ainsi dans un même lieu a dans les mêmes conditions a plusieurs mois d’intervalle.  Plein de souvenir remontent a la surface, et surtout ça permet vraiment de visualiser l’évolution de sa pratique.

Rien qu’avec cette série je me rend compote qu’on peut par exemple  mesurer assez fidèlement ma pratique actuelle de la photo (hors phot pour le boulot  de famille), 40% d’oiseaux, 10% d’autres animaux, 30% de paysage ou de photos natures et 10% de Street (je laisse 10% d’autres…).
C’est une orientation qui s’est affirmée au fur et a mesure de la pratique et de laquelle j’étais très loin la première fois que j’ai mis les pieds a Olga…

Je vous demande pas quelle série vous préférez, j’aurai trop peur de la réponse… mais par contre ça vous est arrive aussi ce genre de come back ? qu’est ce que vous en avez tires ?

Publicités

20 réflexions sur “Retour à Olga

  1. Bonjour, moi j’ai plaisir à revenir faire des photos à Paris, ville où j’ai vécu et que j’aime beaucoup, lorsque je rends visite à mon frère, et à Marseille, ville que j’aime aussi beaucoup et où j’ai également vécu, quand je vais voir mes parents. Je peux remarquer ainsi il me semble plus que dans mon quotidien mes progrès, mes évolutions ou mes différentes orientations photos; j’ai un très grand plaisir également à me replonger dans des univers que j’aime et que je ne côtoie pas journellement, à vouloir faire mieux ou à m’y prendre autrement.
    C’est également justement un de mes objectifs photo: j’ai découvert mon virus photographique en Islande en hiver 2010, et je compte y revenir en été, avec un matériel différent et une pratique mûrie pour le plaisir de voir comment je traduis la fascination que j’ai eu pour ces ambiances et cette île.

    1. Les grande villes comme Paris et Marseille doivent être des terrains de jeux inépuisable pour la photo, j’imagine qu’on peux y revenir sans cesse et avoir toujours de quoi photographier…
      Quand a l’Islande j’avoue que c’est une de mes destination rêvée… pas seulement pour les photos, mais les paysages doivent être magnifiques…

      1. oui, c’est un lieu incroyable et extrêmement dépaysant, pas uniquement pour ces paysages d’ailleurs. J’avais oublié de te dire que j’aime beaucoup tes photos qui mêlent la mer et les poteaux et/ou objets rouillés. Beau contraste, et belle vision de l’impertinence et de la permanence.

  2. Salut Ary,ben c’était déjà bien cadré le cliché de ta première « expédition » avec ton APN du début !!!,c’est clair on voit le progrès sur tes compos mais aussi un matos plus évolué,perso je n’ai pas encore vraiment de préférence de sujet donc j’aime bien tout……. 🙂
    Oui ça m’arrive aussi de repasser au mêmes endroits et de cadrer différemment……

    Au plaisir sur tes pages,

    p’titJo

    1. merci p’titJo, pour ton gentil commentaire. pas trop déçus de ne pas avoir découvert de nombreuses nouvelles photos ? tu les avais déjà vue sur Flickr…

  3. Hello Ary!
    Il m’arrive de revenir à La Grande Motte où j’ai véritablement commencé à faire des photos, principalement de l’architecture. J’y ai fait 4 sorties photos sur 3 ans puis une exposition mais maintenant quand j’y vais… je n’ai plus aucune imagination et je me sens incapable d’apporter une nouvelle vision.
    Bref, j’ai épuisé mon sujet 😦

    1. je ne connais pas la Grande Motte, mais j’imagine la frustration que ça doit être d’avoir l’impression d’en avoir fait le tour.
      J’imagine qu’en changeant d’horaire (aube, tombée du jour, nuit), de saison (sous la neige, les feuilles mortes en automne) voir d’objectif tu pourrai y voir de nouvelles photo potentielles, non ?

  4. Ohlala, ça a l’air chouette comme endroit, ça sent les vacances avant les vacances ! 😀
    Quoiqu’il en soit, oui, ça m’est déjà arrivé puisque je parcours souvent les mêmes endroits, donc du coup, comparé à y a un an, mes photos n’ont plus rien à voir avec ce que je fais maintenant au même endroit pourtant…..

    1. oui, c’est très sympas, surtout hors saison quand il n’y a pas trop de touristes que envahissent la plage. J’aime les petites criques et les coins un peu sauvages. Par contre la proximité d’un terminal gazier nuit un peu au paysage…

  5. Salut Ary,
    j’aime beaucoup tes articles, en effet ça m’amuse beaucoup de voir les points communs qu’on peut avoir en ce qui concerne notre découverte de la photo, beaucoup moins en ce qui concerne la fréquence des articles, des mois que j’en ai un de prêt il me reste que les photos à joindre… Passons.
    Je voulais faire le même genre d’article (il viendra j’espère un jour ou l’autre), j’ai la chance d’être parti 2 fois au Japon, la première avec des amis en 2005 puis avec ma femme en 2013. J’aimerai montrer comme toi l’évolution des prises de vue et surtout de la qualité des photos (Coolpix entrée de gamme VS 600D).
    Un côté plus technique qu’artistique.

    Une chose est sûre, retourner sur un lieu déjà visité puis comparer est un exercice très plaisant. Une grande satisfaction de mon dernier voyage est l’utilisation d’un Ultra grand angle, j’ai pu faire la nique à des bâtiments que je ne pouvait pas prendre en entier jadis, maintenant à 10mm je peux me mettre seulement de l’autre côté du trottoirs et prendre le gratte-ciel en entier.
    L’autre très bon point est qu’un reflex peut prendre de bonnes photos avec énormément moins de lumière sans que ça ressemble à une photo d’une vidéo enregistré en LP sur une VHS.

    Encore une fois un article très intéressant et merci de partager tes impressions.

    1. Merci beaucoup, Ye-Zu, ca fait vraiment plaisir ce genre de commentaires.
      Pour un voyage au japon, j’imagine que tu dois en avoir des tonnes des cliches a comparer…
      C’est quoi ton 10 mm ? Je louche un peu moi aussi vers un grand angle en ce moment…

      1. Bonsoir Ary,en attendant la réponse de Ye-Zu,un grand angle (ou ultra grand angle) pas trop cher,le Sigma 10-22mm f 4-5,6 EX DC HSM (dans les 400,00 €) part rapport a son équivalent Canon EF-S 10-22mm f/3.5-4.5 USM (dans les 550,00 €) le Sigma est juste un peu moins lumineux !!!….je lisais un bouquin la dessus justement…..
        A mois que tu chercherais une focale fixe ?…..dans ce cas ne tient pas compte de mes élucubrations…… 🙂
        Au plaisir sur ton blog
        p’titJo

        1. en fait si j’investi ce sera sans aucun doute sur un objectif justement avec une grande ouverture max, pour avoir plus de possibilite en photos de nuit, ceils etoiles par exemple…

      2. Ha oui si tu recherches un objectif très lumineux,d’après mon bouquin,en grand angle pour capteur APS-C,par ordre de prix croissant,le Tamron SP 17-50 mm f/2,8 XR Di II,le Sigma 17-50 mm f/2,8 EX DC OS HSM,le Canon EF-S 17-55 mm f/2,8 IS USM et en ultra grand angle le Tokina AF 11-16 mm f/2,8……
        Si ça t’intéresse voici les ref du bouquin : « Choisir l’objectif idéal pour son reflex Canon » de Laurent Breillat,éditions Eyrolles.
        Content si ça a pu t’aider……vu le prix de certains cailloux vaut mieux pas se tromper !!! 😉

        1. en fait trouver des reference d’objectif ne me pose pas vraiment de probleme, (d’ou mon desinteret pour les livres de Laurent, mais je comprend que d’autres apprecient). ce que je cherche plutot ce sont des avis personel, des ressentis de photographe.
          Par exemple, entre ce qu’on lit sur les fiches techniques du 50mm f/1.8 de Canon et mon ressenti, il y a un monde de difference…

      3. Bien sur Ary je ne doutais pas de tes compétences,et tu as absolument raison rien de tel que l’expérience et le ressenti des utilisateurs sur le terrain,bien plus intéressant que des chiffres…..je me sert du livre de Laurent pour dégrossir le terrain disons je gagne un peu de temps,ensuite,je cherche des tests sur le terrain et avec le même APN,mais le mieux hein Ary c’est que tu fasses un essais perso,tu loues ton caillou une semaine ou deux par exemple et tu juges vraiment en connaissance de cause,avec tes propres critères…… 😉

    1. Comparaison, non, mais on peut pas s’empecher de repensser aux precednts cliches pris a un endroit donne. En tout cas c’est mon cas, pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s