renforcer la nettete 1

[Tutoriel Darktable] retrouver du piqué avec l’outil « renforcer la netteté »

Plusieurs mois après mon dernier tutoriel Darktable, me voici de retour avec la présentation d’un outil que j’ai moi même découvert depuis peu, et dont je ne peux plus me passer sur certaines images.

Ce module se nomme « renforcer la netteté » et comme son nom l’indique bien, il va permettre d’améliorer le rendu final des photo en retrouvant plus de détails dans les zones qui en manquent et ainsi donner plus de ce que les photographe appellent le piqué. Attention cependant a ne pas en abuser au risque de donner a votre photo un aspect vraiment trop artificiel.

Cet outil est particulièrement facile a utiliser et donne je trouve des résultats vraiment bluffant.

Vous trouverez par défaut le module « renforcer la netteté » dans la « chambre noire » dans la catégorie des « modules d’amélioration« . Pour ma part je l’ai aussi ajouté dans mes « modules choisis comme favoris« .

Ce module agit en augmentant le micro-contraste autours des différentes zones de transitions, ce qui a pour effet de donner un effet d’ajout de détail.

renforcer la nettete 1

Ce module se compose de 3 curseurs, rayon, quantité et seuil. Il peut bien sur comme quasiment tous les modules de Darktable être appliqué a toute l’image ou a seulement une partie en utilisant les masques de fusion* :

renforcer la nettete 2

Rayon

Le curseur « Rayon » contrôle le diamètre du defloutage. Plus ce diamètre est grand, plus le defloutage se fera sur une zone étendue de part et d’autre de la zone de contraste. Si le rayon est trop grand l’effet risque d’être un peu trop vulgaire et voyant, ayez la main légère et n’hésitez pas a revenir en arrière pour obtenir le meilleur compromis piqué-naturel…
Les valeur s’échelonne de 0 a 8, j’utilise fréquemment des valeur autour de 4, mais c’est forcement très variable d’une photo a l’autre.

renforcer la nettete 3

Quantité

Le curseur quantité permet quant a lui de contrôle la puissance de l’effet voulu. Comme précédemment, veillez a garder un rendu « naturel » sauf si vous souhaitez le contraire justement… chacun ses goûts !
Ce curseur peut prendre des valeurs de 0 a 2, la encore selon les photo j’arrive régulièrement aux valeurs autours de 1.4.

renforcer la nettete 4

Seuil

Enfin l’outil seuil  permet de déterminer le niveau de contraste entre deux zones a partir duquel Darktable détermine que cette transition nécessite un renforcement de contraste et donc de netteté. Un seuil trop haut va annuler quasiment tout l’effet de cet outil.
Le seuil oscille entre 0 et 100. Pour ma part, je laisse sa valeur en général proche du minimum (0.100)

renforcer la nettete 5

Avant – Après

Pour vous faire une idée de l’effet de ce module, voici la même photo, avant le traitement, et après. Regardez tout particulièrement les ailes, l’œil ou le bec de l’oiseau (cliquez sur les photos pour les afficher en grand). Dans cet exemple je pense avoir eu la main un peu lourde pour accentuer l’effet, mais la différence est saisissante n’est ce pas ?

IMG_7926_01

IMG_7926

Mauvaises utilisations

Loin de moi l’idée de m’ériger en décideur de ce qui est beau ou pas, mais voici a mon sens des cas ou l’utilisation de cet outil de façon exagérée dessert la photo :

Sur ce portrait, pourtant au depart très doux, l'utilisation de l’outil "renforcer la netteté" a plutôt renforcer toutes les imperfections de la peau, boutons, point noirs, cernes, rien de lui échappe...
Sur ce portrait, pourtant au départ très doux, l’utilisation de l’outil « renforcer la netteté » a plutôt renforcé toutes les imperfections de la peau, boutons, point noirs, cernes, rien de lui échappe…
ici un liseré blanc plutôt étrange apparaît autour de l'oiseau, pour un rendu vraiment pas naturel
ici un liseré blanc plutôt étrange apparaît autour de l’oiseau, pour un rendu vraiment pas naturel, en plus du renforcement du bruit dans le ciel.

Cependant, malgré ces deux exemples, les possibilités de cet outil dans Darktable sont assez bien limitées et préservent plutôt bien des fautes de goûts !

Conclusion

Voila, j’espère que cette présentation de ce petit module, simple et efficace (le module, pas la présentation), sera utile au plus grand nombre.
N’oubliez pas cependant que la netteté de vos photos ne peut entièrement reposer sur ce genre d’outils qui aura bien évidemment ses limites. Le rendu final dépend de toutes les étapes de votre prise de vue, avant, pendant et après. A ce sujet, je vous conseille fortement la lecture de l’excellent article d’Eric Heymans « Améliorer ou renforcer la netteté d’une photo », qui traite parfaitement de tous les paramètres pouvant influencer la netteté de vos photos.

Et vous ? Vous êtes convaincu par ce genre d’outil ? Vous l’utilisez déjà ou son équivalent dans d’autre logiciel, ou pour vous c’est déjà de la triche ?

* Concernant les modules de fusions de Darktable et la possibilité de sélectionner tout ou partie d’une photo, je vous conseille fortement les tutoriel de Carafife a ce sujet dont celui ci dessous… de manière générale, je vous conseils tous les tutos de sa chaîne :

15 réflexions sur “[Tutoriel Darktable] retrouver du piqué avec l’outil « renforcer la netteté »

  1. Merci pour cet article intéressant sur la netteté. Je trouve l’effet sur l’oiseau un peu fort. Je pense que c’est dû au rayon. Je dépasse rarement 2. Je règle entre 1.2 et 2. Entre 0.8 et 1 pour la quantité et le seuil entre 0.100 et 0.300 suivant les images. Mais c’est une question de goût…

    1. Tu as raison, l’effet sur l’oiseau est un peu limite, d’ailleurs c’est pour ça que j’avais précisé : « Dans cet exemple je pense avoir eu la main un peu lourde pour accentuer l’effet, »
      peut être que comme je suis encore un utilisateur récent de cet outils, j’exagère encore un peu, mais comme tu dis ça dépend des goûts de chacun et évidemment des photos.

      1. Le groupe des modules d’amélioration propose aussi un module « suppression de la frange » qui semble indiqué pour corriger ce traitement un peu trop brutal. Je l’ai déjà essayé sans succès notable et serais curieux de savoir si dans ce cas précis, il s’avère efficace?

        1. Salut zeno et bienvenu par ici. Malheureusement je n’ai jamais utilise cet outil(je crois que je ne l’ai même jamais ouvert…) donc je ne peut pas t’en dire plus a son sujet que ce que tu sais déjà…

  2. Merci pour la leçon🙂. J’ai un peu de mal à maîtriser l’outil, personnellement. Soit je trouve qu’il n’apporte rien, soit au contraire, il accentue beaucoup trop et on se retrouve avec des artéfacts disgracieux au développement (surtout combiné avec les modules de réduction de bruit), comme tes halos ou contours un peu bizarres. Je dois manquer d’entraînement. Du coup, pour le moment, je n’y touche pas trop à ce module. Surtout que quand je charge une photo, par défaut, il applique netteté *puis* courbe de base. Si je veux revenir sur la netteté et que je change un réglage dedans, il « annule » la courbe de base, et il faut que je la réapplique (je ne sais pas si je suis clair. Quand on revient sur un module dans l’historique et qu’on en modifie les réglages, tous les modules appliqués après sont supprimés du workflow…). Du coup, je me demande s’il ne faudrait pas changer le preset par défaut pour faire « courbe d’abord, netteté ensuite ».

    1. Bizarre cette histoire avec ta courbe, j’ai rien remarque de mon cote. Par contre un truc bizarre, c’est que les defaut etait beaucoup plus marques dans la table lumineuse que dans la chambre noire. Par contre apres l’exportation le jpg ressemble a ce qu’on a dans la chambre noire, pas dans la table lumineuse. en gros faut avoir confiance et juger seulement a l’exportation du resultat obtenu…

  3. J’utilise son équivalent sur Lightroom (module Détail) qui se réparti aussi en 4 curseurs, GAIN-RAYON-DETAIL-MASQUAGE. Le principe est clairement le même! Pour ma part, je n’utilise que le Gain et le Rayon mais assez légèrement pour éviter de trop « casser » le transition de flou dans mes portraits.
    Ton article détail très bien ce module et peut-être lu par la plupart des photographes qui utilisent ce type de logiciel.

    1. oui j’imagine que les outils sont plus ou moins les mêmes dans tous les logiciels…
      C’est fou quand même comme ça facilite la vie quand on y pense !

  4. J’ai commencé à faire de la photographie avec GIMP et Darktable. Il n’y avait rien de mieux pour moi. Pourtant, j’ai ensuite décidé d’essayer Adobe CC. Je m’y suis habitué et j’ai adoré. J’ai tout de même tenté de revenir à mes premiers amours, juste pour voir, pour comparer. Depuis se temps j’ai des nausés à chaque fois que je m’y essais. J’ai la ferme impression que Darktable détruit les images plutot que de les améliorer. Si on regarde ton dernier « avant-après » ci-dessus et, sans vouloir ridiculiser ton travail, jamais que ce genre de rendu ne passerait les grandes ligues de la photographie. Et je ne parle même pas de ton travail de cadrage et du sujet qui, soit dit en passant est excellent. Je parle du finish. La définition, le piqué, la qualité du rendu sont vraiment ridicule. J’arrive à de meilleurs résultats en JPG sur des applications comme Instagram. C’est la seule et unique raison pour laquelle je continue de rouler une machine virtuelle Windows 10 sur mon Ubuntu. Pour pouvoir utiliser Adobe Photoshop avec Camera Raw Filter.

    1. Merci Mario pour ton avis éclairé, et pour les compliments derrière les critiques du logiciel.
      Je tiens simplement a préciser que j’ai volontairement forcé l’usage de l’outil pour avoir un rendu plus marquant. Il est évident qu’on peut avoir des résultats plus discret pour celui qui le désire… mais je ne sais pas ce qui se passe dans les grandes ligues de la photographie…😉

  5. Je trouve qu’il y a un petit problème de mise au point sur la photo d’origine qui ne favorise pas l’amélioration par post traitement. Évidemment les outils d’Adobe sont géniaux mais Darktable et GIMP bien utilisés sur des images correctes en prise de vue donnent de bon résultats. Des photographes professionnels utilisent ces logiciels pour leurs activités. Et puis Darktable n’en est qu’à sa version 2. Je pense qu’il sera encore meilleur dans 4 ou 5 ans. Je pense que ça vaut le coup de l’utiliser et de construire son workflow autour de Darktable.
    Regarde cette chaîne, c’est un photographe professionnel qui l’utilise

    Une autre professionnelle qui utilise Darktable :
    http://marie-noelle-augendre.com
    Etc … Si ce logiciel était si mauvais à te lire, je pense qu’il serait déjà remplacé.
    Sais-tu bien l’utiliser ?

    1. J’imagine que ce commentaire s’adresse a Mario, ci dessus, n’est-ce pas ?
      Parce-que moi je suis déjà convaincu…
      Je vais quand même aller jeter un coup d’œil a ces nouvelles ressources que tu as partagé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s