Randonnée a Ein Yorkeam

A quelques kilomètres du Nahal Yamin dont je vous ai parlé il y a quelques jours se trouve une autre source : « Ein Yorkeam ».

Les deux sont vraiment proches l’une de l’autre et les randonneurs motivés peuvent rejoindre les deux endroits en quelques heures de marche dans les paysages magnifiques du désert du Negev.

Je me suis contenté vendredi dernier d’une petite balade d’une heure et demi, pendant que les enfants étaient a l’école, a Ein Yorkeam et le long du lit asséché du Nahal Hatira. Au programme, grand espaces, roches, falaises escarpées, végétation clairsemée, piscines d’eau fraîche, petits oiseaux… bref tout ce que j’aime.

Par contre pour ce qui est du calme, faut vraiment se lever tôt. Comme l’endroit est facile d’accès, franchement splendide et assez connu, les randonneurs s’y rendent en quantité lors des jours de congés et des vacances. En y arrivant juste après 8 heure ce jour la, il y avait déjà quelques personnes qui y avaient dormi je pense. On a très vite été rejoint par un groupe de lycéens, bruyants, venus profiter de l’expérience d’une baignade matinale dans l’eau glacée. Mais je vous rassure, il y a tellement d’espace qu’on peut être vite se retrouver comme seul au monde… un vrai bonheur simple et naturel… et un vrai bonheur aussi pour prendre quelques photos.

Pret pour la visite ? Chapeau, lunettes de soleil, sac a dos, c’est parti !

Continuer de lire « Randonnée a Ein Yorkeam »

Publicités

Balade au bord du Nahal Yamin

Ce vendredi matin, j’ai commencé mon week-end de la meilleure de manière, une petite excursion au milieu de mon désert, avec mon appareil photo.

Cette première phrase devrait soulever plusieurs interrogation :

  1. Oui, en Israël le week-end débute chaque semaine le vendredi matin… cool hein ! sauf quand on se rend compte que dimanche matin faut se lever pour aller au boulot !
  2. Le désert dont je parle est le désert du Néguev qui occupe toute la partie sud du pays. Au programme chaleur et beau temps quasi toute l’année sauf quelques jours de violentes pluies, qui provoquent chaque année des crues ultra-rapides des quelques cours d’eau de la région, habituellement a sec.
  3. L’excursion du jour se fait justement le long d’une de ces petites rivières, Nahal Yamin, qui a juste commencé a se remplir après les premières pluies de l’année. Pour l’instant il ressemble plus a un pipi de chat qu’a un torrent violent, mais il y a juste assez d’eau pour commencer a remplir quelques piscines naturelles.
  4. Comment j’ai pu m’éclipser des le début du week-end pour une sortie photo ? ben j’ai fini toutes les taches ménagères d’un homme du 21 eme siècle (nettoyer, cuisiner, aspirer…) jeudi soir, pour me libérer exprès !!

Le nahal Yamin coule quelques jours par an au milieu de la réserve naturelle Makhteshim-Ein Yahav. C’est un site d’excursion bien connu et il vaut mieux arriver tôt, juste après le lever du jour pour bénéficier d’un peu de tranquillité, il n’est pas rare d’y croiser d’autres randonneurs.
C’est une région aux paysages a couper le souffle, fait de large plaine semi-desertiques a la végétation éparse, de canyons profond, de montagnes arides. Facilement accessible en voiture tout en offrant tranquillité, calme, dépaysement… bref tout ce que j’aime…
Le Nahal Yamin n’est que l’une des très nombreuses possibilité de randonnées de la région, que je ne manque pas de parcourir des que l’occasion (et les taches ménagères) le permettent…

C’est parti pour la visite et les photos (n’hésitez pas a cliquer sur celles ci pour les afficher en grand): Continuer de lire « Balade au bord du Nahal Yamin »

Lever du jour au Canyon HaAdom (Le Canyon Rouge)

Comme souvent, les quelques jours de vacances pris en famille la semaine dernière ont aussi été l’occasion pour moi de m’offrir une (trop) petite sortie photo. Cette fois au fameux Canyon HaAdom (le Canyon Rouge). Cet étroit défilé, ou coule parfois en Hiver, si les pluies sont suffisamment abondantes,  le Nahal Shani, serpente en Israël, dans la partie sud du désert du Negev, dans les montagne d’Eilat a quelques centaine de mètre de la frontière Égyptienne.

Je m’y suis rendu comme c’est mon habitude pour ce genre de sortie au lever du jour histoire de profiter de la meilleure lumière ainsi que de température encore clémente (plus tard ce jour la le thermomètre affichait fièrement un joli 38 degrés…).
Réveil a 5:15 (le lever du soleil est prévu a 6:30), sac a dos, carte de la région, boussole, couteau suisse, Reflex, Trépied, Objectifs, tout est prêt pour une belle sortie. C’est parti pour la visite guidée : Continuer de lire « Lever du jour au Canyon HaAdom (Le Canyon Rouge) »

Promenade dans la foret de Biriya

Toujours durant mon petit séjour en Galilée (un peu comme Melchior, Balthazar et Gaspard) dont j’ai parlé il y a quelque semaines, nous avons effectué une petite promenade dans la foret de Biriya.

Cette foret, deuxième du pays de par sa superficie, a la particularité d’avoir été entièrement planté a la main par les Israéliens durant les années 50. C’est donc une foret relativement neuve et assez peu touffue. Les promenades entre les arbres y sont donc faciles. La différence avec la végétation trouvée au sommet du Mont Meron est assez flagrante d’ailleurs. On y trouve essentiellement des Pins, mais aussi des cèdres (le Liban est tout proche) et des cyprès.

En outre la foret abrite dans ses reliefs vallonnés, plusieurs sources (dont certaine ne coulent qu’une partie de l’année) qui agrémentent joliment les promenades. Du fait de l’histoire très riche de la région, on y trouve aussi des ruines et vestiges archéologiques de différentes époques, depuis le 2eme siècle jusqu’au années 1950. Continuer de lire « Promenade dans la foret de Biriya »

Balade au sommet du mont Meron

Pour les vacances de Pâques (pas celles ou on mange des œufs en chocolats, celles ou on mange du pain azyme…), je me suis rendu quelques jours en Galilée (comme les rois Mages)*.

Cette région au Nord d’Israël est a mon avis l’une des plus belles et surtout l’une des plus agréables pour se balader. Les chemins de randonnées sont légions, les forets verdoyantes toute l’année et les sources nombreuses. Bref le coin idéal pour celui qui comme moi aime faire des photos de nature…

C’est d’autant plus frustrant quand le temps sur place est compté (on est resté a peine deux jours et surtout qu’il s’agit de vacances  familiales… je ne peux donc pas décemment négliger femme et enfants pour faire des photos a longueurs de temps.

Malgré tout, au rythme des balades en famille, j’ai quand même pu faire quelques clichés qui feront l’objet de plusieurs post ici je pense. Continuer de lire « Balade au sommet du mont Meron »

Visite à la ferme des Alpagas

C’est en réalisant, grâce notamment à un post de mon pote blogueur ElPadawan, que les chinois (et les vietnamiens) entraient dans l’année de la chèvre, que je me suis rendu compte que j’avais oublié de vous parler de ma visite à la ferme des Alpagas.

Quel rapport me direz vous… ben c’est juste que dans cette ferme des Alpagas, il y a aussi quelques chèvres et aussi pas mal de Lamas.

Cette ferme ne se situe pas dans la région de prédilection des Lamas et Alpagas (les Andes, bien sur !) mais au cœur du désert du Neguev tout proche de Mitspe Ramon. Elle a été initiée par un couple de doux rêveurs Israélien, fous de l’Amérique du sud et qui sont tombé amoureux de ces animaux. Au point d’en importer quelques dizaines depuis leur pays d’origine et d’en démarrer un élevage.

Les bêtes se sont étonnamment bien et vite acclimaté à leur nouvel environnement et se reproduisent joyeusement au sein de cette ferme ou ils jouissent d’une semi liberté. L’élevage a pour but de faire connaître ces espèce au plus grand nombre et propose en outre la vente de produit en laine d’Alpagas réalisée sur place. La ferme est accessible aux visiteurs et en fait une sortie très sympas en famille. Continuer de lire « Visite à la ferme des Alpagas »

Visite d’une grotte ? Merci la correction manuelle de l’exposition !

Il y a quelques jours, j’ai eu l’occasion de visiter avec ma petite famille, un endroit qui fait toujours grande impression, une grotte de stalactites / mites.

Avant de parler de photos, quelques mots sur l’endroit. Il s’agit de la grotte de Soreq. Cette grotte est située dans les montagnes de Judée, non loin du fameux lieu qui a vu le combat entre David et Goliath. Pas très grande, ni haute, elle est cependant vraiment splendide. Les stalactites, stalagmites et colonnes sont vraiment nombreuses. Les éclairages bien agencés et permettent de réellement mettre en valeur ces constructions géologiques. La visite sous 22 degrés constant est vraiment très agréable. Continuer de lire « Visite d’une grotte ? Merci la correction manuelle de l’exposition ! »

Retour à Olga

Oui, oui, Retour à Olga et pas chez Olga, même si ça peut sembler bizarre a la plupart d’entre vous. Ici, Olga n’est pas une jeune jouvencelle issue de l’ex union soviétique, mais plutôt un quartier de la ville Israélienne de Hadera au bord de la mer méditerrané.

Deux question devraient alors se poser a vous :

Pourquoi retour ? en effet je ne vous ai jamais parle de Olga jusqu’à maintenant sur ce blog.

Pourquoi est-ce important et quel rapport entre Olga ma pratique de la photo ?

En fait Olga est pour moi très important (l’autre aussi est importante, mais la il y a vraiment aucun rapport avec le sujet du blog…). Si je devais déterminer un point de départ de ma pratique de la photo de façon assidue et sérieuse, alors il se situe sans aucun doute a Olga.

Continuer de lire « Retour à Olga »

petite visite au memorial de la brigade du Neguev

J’ai eu l’occasion ce matin de passer quelques minutes au memorial de la brigade du neguev de Beer Sheva.

Cette construction massive, toute de beton domine du haut de sa coline toute la ville depuis les annee 60. Elle rend hommage  a la brigade du Neguev et notament aux 324 hommes et femmes membres de la brigade qui ont perdu la vie durant la guerre d’Independance entre Israel et les armees Egyptiennes et Jordanienne.

Il y a aussi un petit memorial en l’honneur du commando de volontaire Francais qui a servi au sein de la brigade. Cette plaque commemorative a malheureusement beaucoup soufert et est en triste etat… Continuer de lire « petite visite au memorial de la brigade du Neguev »

Souccot, la fête des cabanes (mais pas que…)

Les mois de Septembre et Octobre coïncident dans le calendrier juif avec les fêtes qui marquent le début de l’année.

Apres Rosh Hashana (le jour de l’an) viennent Yom Kippour (le jour du grand pardon) et la plus méconnue Souccot.

Souccot appelée parfois fête des Cabanes mais aussi fête des récoltes dure 7 jours en Israël (8 en diaspora).

Durant cette semaine les juifs ont l’obligation de délaisser leurs demeure habituelle et de vivre (ou au moins manger ) dans des souccot, cabanes ou huttes temporaire construites pour l’occasion.

Les symboliques de ces souccot sont multiples et très forte : Continuer de lire « Souccot, la fête des cabanes (mais pas que…) »

Jerusalem, old city, by night

Comme évoqué il y a quelques semaine, durant mes vacances, j’ai profité d’un petit séjour a Jérusalem pour faire une petite virée photo nocturne dans une petite partie de la vielle ville.

Pour ceux d’ailleurs qui me suivent depuis quelques mois, c’est le même quartier que je vous avais déjà fait découvrir, de jour. Pour les autres c’est justement l’occasion de revoir aussi ces photos.

Autant vous le dire tout de suite, je ne suis pas vraiment satisfait de ces photos. J’ai d’ailleurs failli ne pas les publier.

Plusieurs raisons on fait que je crois ces photos ne sont pas vraiment réussies : Continuer de lire « Jerusalem, old city, by night »

Dans la réserve naturelle d’Ein Prat

A peine a quelques kilomètre de Jérusalem se cache au tout au fond d’une vallée, une magnifique oasis, Ein Prat. Au milieu du désert de Judée, sec et rocailleux se cache donc cette petite rivière qui permet a une faune et une flore luxuriante de se développer.

Par bonheur cette oasis est assez peu connue et surtout difficilement accessible, la seule route qui y mène est étroite et très escarpée. Ceci associé au travail sérieux des autorités de préservation de la nature, fait que cet endroit a pu garder son aspect sauvage intact et surtout permet au rares promeneurs de faire de bien belles balades.

Il est possible de faire ainsi de petite randonnée autour de l’oasis, a flanc de montagne ou les pied dans l’eau et pourquoi pas de se baigner dans quelques piscines naturelles . Continuer de lire « Dans la réserve naturelle d’Ein Prat »

Visite au Zoo de Jérusalem

Durant le dernier jour de mes vacances en familles nous avons visite le Zoo « Biblique » de Jérusalem.

Un zoo biblique ? En fait a l’origine, une partie importante du zoo présentait les animaux cités dans la bible. Depuis les animaux présentés se sont énormément diversifies et forment a present une collection vraiment impressionnante.

Le zoo est vraiment immense (je recommande d’ailleurs une visite en plusieurs fois), mais très agréable, parfaitement inclus dans son environnement. Il limite vraiment les cages et enclos fermés pour de grandes fosses quand c’est possible, ou des maisons recréant des environnement particuliers (foret tropicale, climat australien…).

On y trouve ainsi des animaux du monde entier dont de nombreux bénéficient d’un programme facilitant leur reproduction on vue de leur réintroduction dans leur milieu d’origine.

Au bout du parc on retrouve aussi une reproduction de la fameuse arche de Noé, qui abrite notamment une petite salle de cinéma projetant un film animalier, des ordinateurs permettant accéder aux informations sur les animaux etc… On y trouve aussi des expositions temporaires comme celle des photos de Menachem Sinai dont je vous ai parle hier.

Comme d’habitude il n’est pas toujours évident de prendre le temps de faire de bonnes photos au zoo tout en accompagnant les enfants, voila en tout cas mes préférées (cliquez sur une des photos pour la voir en grand et ouvrir la galerie) : Continuer de lire « Visite au Zoo de Jérusalem »

Golden Hour en foret

moi : « bon si tu me trouve as demain matin, ne t’inquiète pas je serai surement sorti faire quelques photos durant les golden hours

elle : « mon mari est fou… »

C’est par cet échange pour le moins laconique qu’a commencé ma courte nuit (pas plus de 4 h de sommeil, comme disait kool shen*). Regonflé a bloc par le reportage dont je vous ai parlé hier, je me suis fait un peu violence pour refaire une séance de photo durant les golden hour du matin. Cette fois pas dans le champs de blé a coté de chez moi, mais dans la foret déjà évoqué ici.

Le réveil sonne donc a 5h. Au programme, heure bleu a partir de  5:29, lever du soleil a 5:56, golden hour jusqu’à 6:30. Je le sais grâce a une toute petite appli Android très pratique découverte récemment, qui s’appelle justement « Golden Hour« . Je vous la recommande si vous souhaitez connaitre simplement les horaires de ces lumières si spéciales durant la journée.

Me voila donc en voiture avec mon Canon EOS 600D et mon trépied Redged en route vers la foret. Avec le ciel qui s’éclaircie progressivement c’est beaucoup moins flippant qu’a la pleine lune

Apres quelques minutes de route sur de petits sentiers caillouteux, je me décide a quitter la voiture pour m’enfoncer a pied dans la foret et trouver un endroit propice a quelques prises de vue au lever du soleil. Le calme totale, la sérénité, quelques chants d’oiseaux, l’air frais du matin, le ciel qui change de couleur a chaque minute, et quand enfin le soleil pointe ses rayons, la fameuse golden (demi) hour. Voici donc quelques photos pour lesquelles je pense que j’ai bien fait d’écourter ma nuit (cliquez sur l’une d’elle pour la voir en grand et ouvrir la galerie) :  Continuer de lire « Golden Hour en foret »

Les fontaines multicolores de Beer Sheva (1)

Si vous êtes parmi les plus anciens lecteurs de ce blog, vous vous souvenez peut être de la fontaine arc en ciel que je vous avais présenté il y a quelques mois.

En fait la ville de Beer Sheva compte plusieurs fontaines cumulant ainsi jeux d’eaux et de lumières pour un résultat assez joli.

Je me suis donc naturellement dit que ça pourrai faire de jolies photos en accentuant l’effet au moyen de poses longues.

Ni une ni deux, mon Canon EOS 600D dans une main, mon trépied Redged dans l’autre, me voila parti en pleine nuit, pour un petit tour des fontaines. Je me disais simplement que ça allait être facile comme mes premières poses longues.

En fait, plusieurs difficultés se sont présentées a moi, et font que le résultat recherche (jolies lumières + effets de l’eau + pose longue de la circulation automobile) est plus dur a atteindre que je ne croyais. Les photos sont jolies mais j’ai pas atteint il me semble le « woaw ! » : Continuer de lire « Les fontaines multicolores de Beer Sheva (1) »

Au zoo, faut choisir, soit les enfants, soit l’appareil photo…

Pfff… Dur dur de faire des jolies photos animalière, même dans un zoo ou a priori c’est plus facile qu’en vrai, quand on a 15 minutes devant soit et en plus les enfants a surveiller…

En fait je me suis retrouvé cet après midi au zoo de Beer Sheva (pompeusement appelle zoo du Néguev). Un petit zoo, sans grande prétention, ne vous attendez pas a y voir ours, lion, tigre, éléphant, girafe… je crois qu’il doivent avoir limité le poids des animaux… il y en a que des petits… sauf quelques autruches, des bouc etc…

Pas grande variété, mais les enfants s’amusent quand même… les adultes sont trop blases parfois.

Justement je me suis donc retrouve dans ce zoo avec une 30aine d’enfants  (dont 3 a moi) de moins de 6 ans pour fêter la fin d’année scolaire de la classe de maternelle de mon petit dernier. En plus de ça je suis arrivé passablement en retard (heureusement que mon admirable femme était la a l’heure, elle). Donc pas des conditions idéales pour tirer le portait de ces petites bêtes… ni des animaux d’ailleurs… ;-P

C’est pas pour autant que j’allais laisser mon Canon 600D dans mon sac. Pas eu le temps de faire tout le tour mais voila quelques photos des oiseaux qui vivent autour de la marre : Continuer de lire « Au zoo, faut choisir, soit les enfants, soit l’appareil photo… »

Ballade dans le passé, dans les ruines de Susya.

J’ai eu l’occasion avant hier de visiter le site archéologique de Susya, situé au sud des montagnes de Hébron.

Il s’agit de ruines d’une ville juive antique fondée au 4 eme siècle et qui a prospéré durant plus de 500 ans. On y trouve par exemple les restes d’une imposante synagogue avec de très belles mosaïques en bon état de conservation, de nombreuses habitations sous-terraines, un pressoir a huile (les oliviers sont nombreux dans la région), une crypte servant aux inhumations, des bains, puits, systèmes de récolte de l’eau et plusieurs passages sous-terrains exiguës et quelques peu poussiéreux (d’ou l’état de mon sac sur la photo publiée hier).

La ville abandonnée par ses habitants hébreu originels a ensuite été habité par des musulmans puis de nouveau laissée a l’abandon 500 ans. Son histoire récente, forcement compliquée  est malheureusement conforme a ce qui se passe dans beaucoup d’endroits dans les territoires disputés entre Israéliens et Palestiniens, faits de conflits et de revendication plus ou moins légitimes des deux parties dans lesquelles je n’entrerai volontairement pas ici.

Pour ceux qui comme moi aiment l’histoire, l’archéologie, les vieilles pierres, le site est simplement splendide. Voici quelques photos prises durant cette visite : Continuer de lire « Ballade dans le passé, dans les ruines de Susya. »

Autour de l’abbaye de Latroun

J’ai saisi l’opportunité hier en passant a proximité de m’arrêter prendre quelques photo de l’abbaye de Latroun.

Cette Abbaye, est situé a un carrefour de circulation très important sur la route entre Tel Aviv et Jérusalem. Cet endroit a d’ailleurs fait l’objet de combats meurtrier durant la guerre Israelo-Arabe de 1948. En effet, a l’époque  cette route était le seul accès vers Jérusalem. Les troupes trans-jordanienne qui avait décidé d’assiéger la ville sainte, on logiquement coupé la route a cet endroit pour empêcher les troupes Israélienne d’aller ravitailler les habitants juifs de la ville. Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur cette période  je vous conseille l’article Wikipedia très détaillé au sujet de cette bataille. Je vous recommande aussi chaudement la lecture du livre de Lapierre et Collins « O Jérusalem », une référence a ce sujet (oubliez par contre le film du même nom avec Bruel…)

Heureusement l’abbaye n’a pas été endommagée durant les combats et continue de s’élever majestueusement comme depuis 125 ans sur les hauteurs de cette voie de circulation. Les moines trappistes des lieux cultivent vignes et oliviers notamment dans un calme absolu et le silence. Voici quelques photo de ce lieu empli de séréinité. Continuer de lire « Autour de l’abbaye de Latroun »

Petite Balade dans une petite foret

Tout autour de la petite ville ou je vit se trouve une jeune foret. Jeune parce qu’elle a été planté assez récemment, et continue a être agrandie régulièrement*.

Comme c’est une jeune foret, les arbres sont bas et plutôt espacés, et malheureusement pour moi et mes photos, pas encore beaucoup de faune. En effet j’aurai bien aime pouvoir photographier quelques animaux sauvages, mais j’en ai pas vu… un lézard, quelques oiseaux super méfiant et qui ne m’ont pas laissé approcher, des papillons… bof bof… alors je me suis retourné vers la flore, les arbres les plantes et un peu de constructions humaines intéressantes.

Voila donc les 11 photos les plus intéressantes de cette petite balade dans cette petite foret. Continuer de lire « Petite Balade dans une petite foret »

petit Canyon

Et au milieu coule une (petite) rivière… le nahal Habessor

Comme évoqué lors de précédents posts (semaine 13 projet 52 et oiseau a contre jour) j’ai eu l’occasion dernièrement de faire une petite excursion au bord du Nahal Habessor, ou en bon français, la rivière Besor.

C’est une assez longue rivière (80km) mais dont le débit est très variable en fonctions des saisons. Actuellement il se rapproche plus du ruisseau, mais ses crues d’hivers sont parfois impressionnantes et les routes souvent coupées.

Autour de ce fleuve est établie une réserve naturelle, ainsi qu’un parc ou se retrouvent nombre de touristes des environs durant les vacances. C’est la que je me suis retrouvé avec ma petite famille, mon Canon EOS 600D et mon objectif 18-135mm. Je me doutais qu’il y aurai de beaux paysages, ainsi que de beaux oiseaux.

En effet il y avait les deux, ainsi qu’un grand soleil au zénith qui ne facilite pas la prise de vue… surtout d’oiseau qui volent haut dans le ciel. C’est d’ailleurs la première fois que je découvre avec mon objectif un fort phénomène de vignetage (coins de la photos plus sombre). Toujours concernant les oiseaux sauvages (plus que les pigeons) ils ont une fâcheuse tendance a voler trop haut et trop loin… du coup peu de photo vraiment exploitable malheureusement. Et pourtant il y en avait des millier des oiseaux, principalement deux espèces d’ailleurs, des cigognes (ça c’est facile) et une autre espèce de rapace X. Peut-être que vous saurez me dire quoi a la vue des photos.

A part les oiseaux, un pont suspendu qui balance dans tous les sens (comme dans Indiana Jones 2*) un pont de chemin de fer inachevé (comme dans Retour vers le futur 3**) et une végétation typique des climats semi-désertiques… je vous laisse apprécier de tout ça avec les photos (dont je ne suis d’ailleurs pas très satisfait…) : Continuer de lire « Et au milieu coule une (petite) rivière… le nahal Habessor »