Promenade dans la foret de Biriya

Toujours durant mon petit séjour en Galilée (un peu comme Melchior, Balthazar et Gaspard) dont j’ai parlé il y a quelque semaines, nous avons effectué une petite promenade dans la foret de Biriya.

Cette foret, deuxième du pays de par sa superficie, a la particularité d’avoir été entièrement planté a la main par les Israéliens durant les années 50. C’est donc une foret relativement neuve et assez peu touffue. Les promenades entre les arbres y sont donc faciles. La différence avec la végétation trouvée au sommet du Mont Meron est assez flagrante d’ailleurs. On y trouve essentiellement des Pins, mais aussi des cèdres (le Liban est tout proche) et des cyprès.

En outre la foret abrite dans ses reliefs vallonnés, plusieurs sources (dont certaine ne coulent qu’une partie de l’année) qui agrémentent joliment les promenades. Du fait de l’histoire très riche de la région, on y trouve aussi des ruines et vestiges archéologiques de différentes époques, depuis le 2eme siècle jusqu’au années 1950. Continuer de lire « Promenade dans la foret de Biriya »

Balade au sommet du mont Meron

Pour les vacances de Pâques (pas celles ou on mange des œufs en chocolats, celles ou on mange du pain azyme…), je me suis rendu quelques jours en Galilée (comme les rois Mages)*.

Cette région au Nord d’Israël est a mon avis l’une des plus belles et surtout l’une des plus agréables pour se balader. Les chemins de randonnées sont légions, les forets verdoyantes toute l’année et les sources nombreuses. Bref le coin idéal pour celui qui comme moi aime faire des photos de nature…

C’est d’autant plus frustrant quand le temps sur place est compté (on est resté a peine deux jours et surtout qu’il s’agit de vacances  familiales… je ne peux donc pas décemment négliger femme et enfants pour faire des photos a longueurs de temps.

Malgré tout, au rythme des balades en famille, j’ai quand même pu faire quelques clichés qui feront l’objet de plusieurs post ici je pense. Continuer de lire « Balade au sommet du mont Meron »

Golden Hour en foret

moi : « bon si tu me trouve as demain matin, ne t’inquiète pas je serai surement sorti faire quelques photos durant les golden hours

elle : « mon mari est fou… »

C’est par cet échange pour le moins laconique qu’a commencé ma courte nuit (pas plus de 4 h de sommeil, comme disait kool shen*). Regonflé a bloc par le reportage dont je vous ai parlé hier, je me suis fait un peu violence pour refaire une séance de photo durant les golden hour du matin. Cette fois pas dans le champs de blé a coté de chez moi, mais dans la foret déjà évoqué ici.

Le réveil sonne donc a 5h. Au programme, heure bleu a partir de  5:29, lever du soleil a 5:56, golden hour jusqu’à 6:30. Je le sais grâce a une toute petite appli Android très pratique découverte récemment, qui s’appelle justement « Golden Hour« . Je vous la recommande si vous souhaitez connaitre simplement les horaires de ces lumières si spéciales durant la journée.

Me voila donc en voiture avec mon Canon EOS 600D et mon trépied Redged en route vers la foret. Avec le ciel qui s’éclaircie progressivement c’est beaucoup moins flippant qu’a la pleine lune

Apres quelques minutes de route sur de petits sentiers caillouteux, je me décide a quitter la voiture pour m’enfoncer a pied dans la foret et trouver un endroit propice a quelques prises de vue au lever du soleil. Le calme totale, la sérénité, quelques chants d’oiseaux, l’air frais du matin, le ciel qui change de couleur a chaque minute, et quand enfin le soleil pointe ses rayons, la fameuse golden (demi) hour. Voici donc quelques photos pour lesquelles je pense que j’ai bien fait d’écourter ma nuit (cliquez sur l’une d’elle pour la voir en grand et ouvrir la galerie) :  Continuer de lire « Golden Hour en foret »

C’est flippant la photo des fois…

A l’heure ou j’écris ces lignes (donc une douzaine d’heure avant la publication de cet article) mon taux d’adrénaline commence simplement a baisser, mon coeur retrouve petit a petit son rythme normal, bref je me remet de mon coup de flippe nocturne. Qu’ai-je fait de si terrorisant ? Comme d’hab, je suis allé prendre des photos… n’importe quoi !!

Tout a commence par un message sur Facebook : « Tu as vu Ary, une belle mission photo pour toi ce soir, c’est la super lune » : en gros une pleine lune qui a l’air particulièrement plus grosse que d’habitude (voir Wikipedia).

J’allais pas rater ça quand même !

Un coup d’oeil dehors, je vois déjà la pleine lune, si je veux en profiter faut que je me dépêche pour quelle soit pas trop haute dans le ciel et que je puisse faire des photos avec des éléments de décors sympas.

Hop mon Canon EOS 600D avec son Quick Strap, les clés de la voiture et c’est parti… grosse erreur, tout est en place pour l’engrenage de la peur !! Continuer de lire « C’est flippant la photo des fois… »

Les étoiles, la foret, mon appareil et moi

Apres une première nuit en foret, mais ou je n’avais pas eu trop d’étoiles  j’ai profite la nuit dernière d’un ciel sans lune, pour me trouver un coin un peu plus éloignés des lumières de la villes. L’objectif, réussir a prendre quelques jolies photos de ciel étoilée.

Aucun doute pour les étoiles  la situation s’est nettement amélioré. Moins de pollution lumineuse veut dire nécessairement la présence de beaucoup plus d’étoiles sur les cliches (on distingue pas encore la voie lactée cependant…).

Malheureusement je trouve que le coin en question ne propose pas vraiment de premier plan satisfaisants a part les arbres…

J’ai quand même passe un moment très sympas, le calme (presque comme dans l’abbaye de Latroun), l’air pur, les étoiles, la foret, la nature… ça fait du bien !

Je retenterai le coup une prochaine nuit, cette fois faudrait que je trouve un lieu qui allie toutes les qualités pour des cliches encore meilleurs. En attendant, en voici quelques uns pris la nuit dernière (cliquez sur les images pour les agrandir, en petit ça donne pas vraiment le même effet…) :  Continuer de lire « Les étoiles, la foret, mon appareil et moi »

Une nuit à la belle étoile (presque…)

Hier soir, plutôt que d’aller en boite, ou regarder Ruquier a la TV comme tous les gens normaux, j’ai rien trouvé de mieux que d’aller tenter de faire quelques photos de ciel étoilé…

J’avais déjà tente ça il y a quelque temps dans mon jardin, mais les lumière de la ville rendait toute tentative orange vif…

J’ai donc eu l’idée de m’éloigner un peu des lumières parasites et allant dans la petite foret dont je vous ai déjà parle et qui jouxte mon village. Hop mes chaussures de randonnées, une lampe de poche au cas ou,  un petit pull (pas eu besoin), mon trépied, ma télécommande et c’est parti !
Je pensais que ça serai suffisant pour avoir de jolies étoiles… ben finalement non : Continuer de lire « Une nuit à la belle étoile (presque…) »

Petite Balade dans une petite foret

Tout autour de la petite ville ou je vit se trouve une jeune foret. Jeune parce qu’elle a été planté assez récemment, et continue a être agrandie régulièrement*.

Comme c’est une jeune foret, les arbres sont bas et plutôt espacés, et malheureusement pour moi et mes photos, pas encore beaucoup de faune. En effet j’aurai bien aime pouvoir photographier quelques animaux sauvages, mais j’en ai pas vu… un lézard, quelques oiseaux super méfiant et qui ne m’ont pas laissé approcher, des papillons… bof bof… alors je me suis retourné vers la flore, les arbres les plantes et un peu de constructions humaines intéressantes.

Voila donc les 11 photos les plus intéressantes de cette petite balade dans cette petite foret. Continuer de lire « Petite Balade dans une petite foret »