Au raz du sol…

L’une des choses qui différencie a mon sens, un « photographe » de quelqu’un qui prend simplement des photos avec son appareil, c’est la recherche du bon cadrage, du bon angle de vue.

La ou le touriste lambda se contentera d’une photo informative, « on voit un truc joli / interessant / bizarre / marrant… , on le prend en photo », le photographe essayera de trouver un point de vu original. Ce qui pousse parfois a se contorsionner ou a se mettre dans des positions que le commun des mortel n’oserai pas.

Lors de mon petit séjour en Galilée, (comme vous savez qui, je vais pas refaire la même blague a chaque fois…), dont je vous ai parle dans le post précédent, je me suis ainsi retrouvé plusieurs fois a plat ventre, par terre en pleine nature, avec pour objectif de me mettre au niveau de mon sujet : une grenouille, une fleur, un cafard, une souche…
j’ai trouvé que cette position me permettait de mettre en valeur le mieux possible l’objet principal de ma photo.
L’autre avantage je trouve c’est que la photo retransmet mieux a mon sens le point de vue de l’insecte / animal ainsi photographié (OK cet argument passe moyen pour les photos de fleur…). Continuer de lire « Au raz du sol… »

La Mante religieuse du jardin

J’adore la Mante religieuse… c’est vraiment un animal exceptionnel !

Pas spécialement pour la capacité des femelles a découper son mari en rondelle, mais plutôt pour une autre info lue sur Wikipedia a son propos :

 Même après avoir eu la tête coupée, le mâle continue à copuler et transmettre ses spermatozoïdes.

Apres on s’étonne que les enfants soient un peu déséquilibrés ! 😉

Bref en me baladant dans le jardin hier, j’ai croisé un joli spécimen d’une taille respectable (la plupart du temps ceux que je voit sont des bébés de quelques dizaine de millimètre…). Clic, Clac quelques cliches de cette meurtrière en puissance ou de ce futur détraqué sexuel (je sais pas reconnaître les mâles des femelles) ! Continuer de lire « La Mante religieuse du jardin »