Promenade dans la foret de Biriya

Toujours durant mon petit séjour en Galilée (un peu comme Melchior, Balthazar et Gaspard) dont j’ai parlé il y a quelque semaines, nous avons effectué une petite promenade dans la foret de Biriya.

Cette foret, deuxième du pays de par sa superficie, a la particularité d’avoir été entièrement planté a la main par les Israéliens durant les années 50. C’est donc une foret relativement neuve et assez peu touffue. Les promenades entre les arbres y sont donc faciles. La différence avec la végétation trouvée au sommet du Mont Meron est assez flagrante d’ailleurs. On y trouve essentiellement des Pins, mais aussi des cèdres (le Liban est tout proche) et des cyprès.

En outre la foret abrite dans ses reliefs vallonnés, plusieurs sources (dont certaine ne coulent qu’une partie de l’année) qui agrémentent joliment les promenades. Du fait de l’histoire très riche de la région, on y trouve aussi des ruines et vestiges archéologiques de différentes époques, depuis le 2eme siècle jusqu’au années 1950. Continuer de lire « Promenade dans la foret de Biriya »