Darktable vs Lightroom : le Logiciel d’Adobe est-il un must pour les photographes ?

C’est un article un peu spécial que je vous propose aujourd’hui puisque co-écrit avec Yann Jouan lui aussi blogueur et photographe. Vous avez d’ailleurs pu voir ici, l’une de ses oeuvre lorsqu’il nous avait proposé sa plus belle photo du mois. En plus d’être un photographe de talent, Yann manie aussi très bien l’outil de post-traitement bien connu, Lightroom d’Adobe (voir sa page Post Traitement pour s’en convaincre…).

C’est d’ailleurs cette particularité qui m’a fait faire appel a lui aujourd’hui pour un essai de développement de RAW en parallèle sur Lightroom et sur Darktable, un logiciel concurrent que j’utilise et qui a la particularité d’être quand a lui entièrement libre et gratuit (Lightroom coûte pour sa part  134 euros).

L’idée de cet article m’est venu dernièrement a force de lire de la part de plusieurs blogueurs photographe qu’on ne pouvait décemment pas se passer de Lightroom, si on voulait faire du travail de qualité et qu’il valait largement son prix.

Comme j’utilise depuis le début Darktable et que j’en suis très satisfait jusqu’à présent, je n’ai pas essayé Lightroom. Mais peut être que celui-ci est vraiment meilleur. C’est ce que nous allons essayer de vérifier  Yann et moi en développant tous les deux la même photo.
Au départ je souhaitais essayer de réaliser ce développement exactement de la même façon, chacun de son cote, avec le même workflow, Yann avec Lightroom, moi avec Darktable. Malheureusement les outils ne sont pas vraiment comparables d’un logiciel a l’autre et donc la méthodologie pas vraiment transposable.
Nous vous proposons donc au final deux développement distincts avec pour objectif d’arriver a un résultat comparable. Au final on pourra ainsi dire si les deux programmes se valent au final ou si au contraire, l’un est largement devant l’autre.

Bien sur ce ne sont que deux exemples de développements  avec surement nos limitations respective (surtout les miennes) en terme de maniement des logiciels. Si certains d’entre vous souhaitent tenter un développement sur la même photo, le RAW est téléchargeable ici.

Prêts ? C’est parti !

Tout d’abord voila la photo qui va nous servir de point de départ :

Cette chouette a été prise dans la pénombre avant le lever du soleil dont j'ai déjà parle ici. Pour avoir une exposition correcte j'ai été oblige de pousser les ISO jusqu’à 6400, d'ou le bruit intense qui va mettre a rude épreuve nos logiciel de post traitement.
Cette chouette a été prise dans la pénombre avant le lever du soleil dont j’ai déjà parle ici. Pour avoir une exposition correcte j’ai été oblige de pousser les ISO jusqu’à 6400, d’ou le bruit intense qui va mettre a rude épreuve nos logiciels de post traitement (cliquez pour agrandir).

Le Développement de Yann avec Lightroom

je laisse le clavier a Yann pour cette partie :

L’objectif était d’éclaircir la photo d’origine, de réduire le bruit important du fait d’une forte montée en ISO 6400. La difficulté ici est de garder des couleurs naturelles sans perdre trop de détails.

Au final je suis plutôt satisfait du résultat même si je n’ai pas pu corriger certains pixels chauds qui ont des couleurs vives et qui gâchent un peu la photo quand on zoom largement.

J’ai également recadré la photo d’origine pour mieux voir l’animal. On est sur un cadrage presque carré avec un alignement horizontal.

Le choix automatique de lightroom propose un résultat correct car l’animal est bien mis en avant. Cependant, le vignettage est fortement visible sur les angles et en zoomant on s’aperçoit alors que les défauts de la photo ressortent encore plus. L’image semble ne pas être aussi naturelle qu’à l’œil nu puisque n’oublions pas que la photo a été prise en soirée avec une forte montée en ISO 6400.

Développement automatique de Lightroom
Développement automatique de Lightroom

Avec Zoom on s’aperçoit alors que le bruit est encore très présent mais malgré cela, les couleurs sont justes et le jaune des yeux est visible. La couleur des plumes est agréable.

zoom sur le développement automatique de Lightroom
zoom sur le développement automatique de Lightroom

Ma version manuelle est bien différente de celle en automatique. On perd en luminosité et en détails au profit d’une réduction du bruit numérique. La photo reste naturelle et le jaune qui entoure la pupille est présent.

Développement Manuel de Yann
Zoom sur le développement manuel de Yann

Voici les différentes étapes et modifications pour y parvenir a ce résultat :

Modification du vignetage de l'objectif
Modification du vignetage de l’objectif
modification des tons, de la luminance et du gain
modification des tons, de la luminance et du gain
Modification de la luminance et du gain
Modification de la luminance et du gain
Modification exposition, contraste, tons, blancs, noirs, clarté
Modification exposition, contraste, tons, blancs, noirs, clarté

Et voici donc le résultat final :

le résultat final de Yann (cliquez pour agrandir)
le résultat final de Yann (cliquez pour agrandir)

Le Développement d’Ary avec Darktable

J’ai essayé pour ce développement de m’approcher le plus possible de la version finale de Yann. Je l’aurai instinctivement moins eclairecie que lui, mais c’est surement du a l’image réelle du moment de la prise de vue que j’ai en tête.

Au programme donc recadrage, modification de la luminosité, contraste et exposition, et surtout lutte contre le bruit*.

Voila donc étapes de mon développement :

Voila tout d'abord la photo importée sous Darktable... il y a du boulot !
Voila tout d’abord la photo importée sous Darktable… il y a du boulot !
La premiere des tache consiste a redresser la photo (pour que le poteau soit droit) et recadrer un peu de manière a avoir une composition plus agréable (chouette sur la ligne des tiers et fil électrique dans l'angle) et un sujet plus gros
La premiere des tache consiste a redresser la photo (pour que le poteau soit droit) et recadrer un peu de manière a avoir une composition plus agréable (chouette sur la ligne des tiers et fil électrique dans l’angle) et un sujet plus gros
travail sur la luminosité et le contraste avec les outils niveau, courbe et exposition
travail sur la luminosité et le contraste avec les outils niveau, courbe et exposition
j'ai vraiment essaye différentes possibilités pour réduire le bruit. Ici par exemple j'ai commence par travailler sur le ciel qui nécessite beaucoup moins de details
j’ai vraiment essaye différentes possibilités pour réduire le bruit. Ici par exemple j’ai commence par travailler sur le ciel qui nécessite beaucoup moins de details
Pour travailler indépendamment sur différentes zones de l'image Darktable propose une outil très puissant de fusion conditionnelle basses sur des masques. Ici par exemple la réduction du bruit n'agit en premier lieu que sur le masque (la zone en jaune) et donc le ciel. Je traiterai la chouette séparément.
Pour travailler indépendamment sur différentes zones de l’image Darktable propose une outil très puissant de fusion conditionnelle basses sur des masques. Ici par exemple la réduction du bruit n’agit en premier lieu que sur le masque (la zone en jaune) et donc le ciel. Je traiterai la chouette séparément.
Fin de l’étape de réduction du bruit ciel et chouette)
Fin de l’étape de réduction du bruit ciel et chouette)
pour tenter d’améliorer mon rendu final j'ai aussi reduit specifiquement la saturation des rouges (certains pixels bruites ayant résisté a l'outil de réduction du bruit)
pour tenter d’améliorer mon rendu final j’ai aussi reduit specifiquement la saturation des rouges (certains pixels bruites ayant résisté a l’outil de réduction du bruit)
Pour finir petit travail sur le bleu du ciel pour le rendre plus agréable.
Pour finir petit travail sur le bleu du ciel pour le rendre plus agréable.
et voila ma photo finale après plusieurs essais pour trouver le meilleur compromis
et voila ma photo finale après plusieurs essais pour trouver le meilleur compromis

Conclusion

Tout d’abord voila les deux photos finales cote a cotes (cliquez pour agrandir) pour pouvoir mieux comparer. A gauche Yann sous Lightroom, a droite la mienne sous Darktable.

comparatif

En toute honnêteté  je dois dire que cette photo m’a donne pas mal de fil a retordre. Surtout concernant la réduction du bruit. A 6400 ISo, et dans ces conditions de luminosité  Darktable malgré tous ses outils dont j’ai déjà parle, s’en sors assez mal. Ou plutôt devrai-je dire, je m’en sors assez mal avec Darktable. Je crois que j’aurai pu arriver a un meilleur résultat  mais que je n’ai pas trouve les bons paramétrages. Dans tous les cas que ce soit a cause du logiciel ou de sa complexité a trouver les réglages, c’est un désavantage au profit de Lightroom.
Je voulais vraiment arriver a un résultat satisfaisant et approchant de celui de Yann, finalement, je crois que ce n’est pas le cas. Le ciel notamment n’est pas aussi homogène. Pour la défense de Darktable j’ai aussi un peu plus recadre l’image, accentuant ainsi de fait le bruit.

En contrepartie je dois tirer mon chapeau a la communauté des utilisateurs de Darktable, qui ont été très rapide a me donner quelques conseils utiles, a moi de les approfondir. Le logiciel étant aussi assez récent, nul doute qu’il sera appelé a grandement s’améliorer.

Pour finir, je dirais que sur cette photo précisément  avec des conditions vraiment difficile (je crois que c’est la seule fois ou j’ai eu a monter les ISO si haut depuis que j’ai eu mon EOS 600D), Lightroom s’en sort mieux, mais pour un logiciel gratuit, Darktable sais rendre une image correcte je trouve. Peut être que le résultat sera plus proche sur une photo différente.  A voir sur d’autres essais… Yann ? c’est OK ?

PS : Voici d’autres développements réalisés a partir de la même photo :

Oris, du blog Orisphoto nous propose lui aussi son développement de cette image aussi réalisé sous Lightroom. Plutôt que de tenter de lutter contre le bruit, il en joue pour obtenir un résultat plutôt sympathique :

Voila la version plus classique de Johannes un autre utilisateur de Darktable :

johannes

Voila une autre version de moi (Ary), toujours avec Darktable, cette fois en noir et blanc pour contourner le problème du bruit

IMG_9876nb

Voici cette fois une version développée sur Darktable par Pascal (sa galerie photo sur google +) :

pascal

Publicités

42 réflexions sur “Darktable vs Lightroom : le Logiciel d’Adobe est-il un must pour les photographes ?

  1. slt ary, je suis d’accord avec ton analyse et ta conclusion.
    Bravo à toi et à ce logiciel gratuit pour les bons résultats!

    Peut être que lightroom est plus puissant et gère mieux les images brut « RAW »
    Personnellement je l’ai acheté 60€ en tant qu’étudiant. Une belle affaire donc 🙂

    Ce travail en coopération était très intéressant et j’avais hâte de voir le résultat de nos deux travaux.
    J’ai aussi galéré à post traiter ce cliché vu les Exifs. Moi qui ne monte jamais au dessus de 800 ISO j’ai été gaté merci ary!!! =D

    Cette fois c’est à moi de te proposer une tof? la revanche 😉

    1. merci encore a toi yann pour ta cooperation. C’est vrai que c’etait interressant et surtout motivant d’avoir ainsi un modele a essayer d’ateindre.

      Je vais m’empresser de communiquer ces conclusion a la communaute des developpeurs Darkroom, pour qu’ils continuent a faire evoluer leur produit et a le faire se rapprocher de LR.

      Quand tu veux pour le match retour en tout cas ! J’attends ta photo…

      1. Hi, Ary! First, I am sorry I don’t speak French, I only speak Spanish and English.

        I may be late for this topic, but I have found it really, really interesting, since I was a Lightroom user and I actually moved to Darktable and completely forgot about Adobe products.

        I have to tell you that the learning curve is really sheer, but once you master Darktable you don’t want to use anything else at all. While for denoising Lightroom offers you a couple of groups of sliders and that’s all you can do, Darktable processing is more handcrafted and you have to smartly use 5 different denoising tools combined with other devices.

        Just take a look at my interpretation of « The Noisy Owl » here: https://onedrive.live.com/redir?resid=C271B8B4B8A9E3AA!1753&authkey=!APsLgtwM3eB4Ws8&v=3&ithint=photo%2c.jpg

        If you want to see more Darktable in action, just go here and take a look: https://www.flickr.com/photos/95181252@N03/sets/72157640703717005/

        1. I don’t speak spanish, but english is perfect as common language, no problem.
          Your Noisy Owl is great also.
          I do love also Darktable. No mastering every module, but enough for me in almost all situation. I admit that I’m a little bit too laisy too learn how to use it better… and I prefer to shot pictures !

          Anyway, welcome here, hope to read you soon !

  2. Très intéressant cet article collaboratif, ça me rappelle quelque chose 😉

    Je crois que tu as très bien résumé la situation Ary, Lightroom est meilleurs mais Darktable donne de très bons résultats pour un logiciel gratuit.

    D’un autre côté, c’est rassurant ! Sinon, Adobe aurait de sérieuses questions à se poser.

    Je vois un autre avantage de Lightroom (je connais très peu Darktable, je l’avais rapidement essayé en te voyant en parler): le workflow ! Sous Lightroom, les outils sont dans un ordre précis, allant des réglages les plus généraux (recadrage, expo/contraste….) aux plus fins (niveaux des couleurs, netteté, réduction du bruit). Il y a une chronologie très intéressante.

    Lorsque j’avais essayer Darktable, je le voyais un peu comme une usine a gaz, avec tout ses onglets… Mais je crois aussi -et ça règle un peu le problème- qu’il est possible de créer des raccourci pour se concocter un workflow personnalisé… Tu confirme ?

    1. et oui, souvenir souvenirs, on était jeunes a l’époque ! 😉

      Concernant l’avance de Lightroom, je crois que la photo prise ici, ISO extrêmes et luminosité très faible, générant un max de bruit, a accentue cet écart. On verra dans les prochains développements en parallèle si dans d’autres situations, plus standards, les résultats sont plus proches.

      Tu as tout a fait raison concernant le cote usine a gaz de Darktable, au début très déroutant. Mais on s’y fait vite. Tu ne te trompe pas il y a aussi la possibilité de regrouper les outils qu’on utilise le plus dans un onglet favoris (qui a d’ailleurs tendance a grossir avec le temps et la maîtrise des différents outils.

  3. D’accord avec Thomas Benezeth quand il écrit « Je vois un autre avantage de Lightroom : le workflow ! Sous Lightroom, les outils sont dans un ordre précis, allant des réglages les plus généraux (recadrage, expo/contraste….) aux plus fins (niveaux des couleurs, netteté, réduction du bruit). Il y a une chronologie très intéressante.  »

    J’ai essayé de parler aux développeurs de Darktable sur une mailing-list du problème des outils mal disposés mais c’est peine perdue …

    A regarder les images, Lightroom s’en sort beaucoup mieux. Ca ne me gêne pas, une armée d’ingénieurs d’Adobe feront mille fois mieux que quelques développeurs bénévoles sur Darktable. Reste que Darktable est encore assez loin de la maturité. Je pense qu’il faudra attendre la version 2.0 pour comparer ce soft à LR.

    1. Tu as raison Philippe de souligner ce point. Darktable est effectivement un logiciel jeune et en plein développement. Je suis pour ma part très optimiste sur sa capacité a combler au moins partiellement son retard.
      N’hésite pas a essayer de développer toi aussi cette photo avec Darktable, tu arrivera peut être a un meilleur résultats que moi !

  4. C’est drôle mais personnellement je n’utilise pas lightroom en respectant une chronologie de traitements.
    Dans mon cas, chaque traitement de photo est différent d’une photo à l’autre.
    Ce que j’apprécie le plus sur LR c’est de pouvoir réaliser des snapshots à un instant « T » du post traitement et de pouvoir revenir à n’importe quelle phase du post traitement grâce à l’historique des modifications apportées.
    L’outil de comparaison avant/après permet de rapidement constater les bénéfices du post traitement également.

    1. La même fonction est dispo sur Darktable. C’est d’ailleurs entonnant de prime abord le fonctionnement de ce logiciel (j’imagine que Lightroom fonctionne pareil). Le fichier RAW n’est en fait jamais modifie, seulement un fichier xml de description des modification en plus du fichier RAW (et éventuellement jpg)

  5. Ce billet m’a donné envie d’essayer en faisant ma sauce moi aussi. Si le cliché est très bruité il est un peu idiot de vouloir le rendre complètement lisse, Autant tenter de lui donner un peu de cachet en jouant avec le bruit déjà présent.

    Fait sur Lightroom je ne pense pas pouvoir faire mieux.
    La version de Yann me plait plus d’ailleurs même si j’ai une préférence pour le cadrage que j’ai opté. (on reste à peu près sur une ligne de force)

    Pourquoi ne pas proposer des défis collaboratifs à ta communauté? Ensemble trouvons le meilleurs traitement sur une photo donnée, ça pourrait nous permettre d’échanger et progresser. 😉

    1. Bravo Oris pour ton développement !
      tu as raison, que l’effet accentue donne un résultat très intéressant aussi.
      J’ajoute ça au message en PS

      Concernant le défi a la communauté pourquoi pas, c’est une bonne idée. Mais j’ai peur de devoir attendre trop longtemps les disponibilité des uns et des autres.
      Si tu veux pour la prochaine image (choisie par Yann, c’est son tour) on te fait parvenir aussi la photo et tu te joint, on verra comment ça se goupille déjà a 3.

        1. je ne sais pas quand on retentera l’expérience, mais je te préviendrai a ce moment la… je pense que tu as le temps d’aller en Ecosse tranquille et de revenir 😉

  6. Hello, je check pour une photo à post traiter.

    J’aime bien les nouvelles versions traitées.
    Celle de Oris est très bien. Ce qui me dérange là c’est le ciel pas homogène et un fort bruit et des pixels tout moche dans l’angle supérieur droit. Le cadrage est intéressant également!

    Je trouve celle de johannes très correcte avec de belles couleurs mais une qualité de détails trop réduite pour gommer le bruit important.

    Celle de pascal me semble la moins naturelle. ce ciel semble étrangement bleu et la photo n’a pas été redressée. Hélas on ne peut pas zoomer sur cette photo donc je ne vois pas le bruit.

    En tous les cas à refaire!

  7. Un article très intéressant sur le post-traitement, c’est toujours sympa les articles collaboratifs et celui-ci est très enrichissant!
    Je ne travail avec ni l’un ni l’autre mais je suis convaincu qu’il n’y a pas vraiment de logiciel de post-traitement parfait, chacun à une approche différente du développement de ses images, du rendu auquel il veut parvenir et surtout de la maîtrise de son logiciel.
    J’ai bien aimé vos différentes approches et même si les résultats sont tous différents, il y a du bon à retenir dans tous vos travaux de post-traitement!
    Bravo et merci à Yann, Ary, Oris et Pascal.

    1. Merci Alex,
      quel logiciel utilises-tu ?
      Tu as raison qu’aucun programme ne peut être parfait, mais ils peuvent avoir cependant certaines limites plus ou moins grandes.
      Ils s’adressent aussi a un public particulier, certains utilisateurs avances aprecieront d’avoir la possibilité de maîtriser chaque réglage précisément. D’autres plus débutants rechercheront la facilite d’utilisation.

      1. Aperture d’Apple c’est une bonne copie de Lightroom.
        Je suis d’accord avec toi, l’essentiel sais d’y trouver son compte.

    1. en effet, GIMP ne gère pas nativement les fichiers RAW, il faut lui adjoindre le plug in UFRaw (voir ici : http://ufraw.sourceforge.net/ )
      J’avais essaye au début, mais je n’ai pas trouve cette solution satisfaisante.
      Je continue a utiliser GIMP mais seulement pour de la retouche d’image ou de la création graphique (a un petit niveau), mais pas pour du développement de RAW.

  8. Très intéressant. J’aimerais bien pousser la comparaison entre DPP et Darktable, par contre. J’avais tenté UFRaw et RawTherapee, déçu (ou perdu, ou un peu des deux. Pour UFRaw il ne reconnaissait pas les RAW de mon boîtier, j’ai eu à le recompiler depuis la version de dev de leur repo…). J’ai tenté de donner sa chance à Darktable, qui me semble prometteur, mais probablement pas vraiment intuitif, donc qui demande du temps à maîtriser…

    1. si ça te tente de participer on va surement retenter l’expérience prochainement, je te tiens au courant.
      C’est tout a fait vrai que Darktable n’est pas très intuitif et facile d’accès, mais d’un autre cote propose énormément de réglage qui une fois maîtrisés peuvent être très pointus.

  9. Merci pour ce comparatif qui a le mérite de lancer le débat .
    J’ai comparé les photos de Yann et de Johannes, et je trouve qu’en terme de gestion de bruit Darktable s’en sort très bien. On est tout de même à 6400 iso avec un capteur petit format !
    Le projet Darktable est selon moi parfaitement adapté pour tout utilisateur exigeant non professionnel (c’est mon choix). Je regarde le projet depuis 2 ans, la direction prise est claire et le projet est très actif. Rawtherapee est également tout à fait valable, une saine émulation existe entre ces 2 projets, notamment sur la gestion du bruit.
    J’ajoute qu’on a aussi tendance à oublier que l’un des meilleurs logiciels de traitement du bruit se trouve gratuitement … dans le boîtier lui même ! Je trouve que les appareils de grandes marques sortent des JPG assez bluffants au delà de 1600. D’ailleurs beaucoup de pros exploitent exclusivement le JPG pour gagner du temps.
    Donc pour moi au delà de 3200 ISO le JPG de mon boitier m’épargne souvent bien des soucis 😉

    1. Merci Fre pour ton commentaire sur la question et ton retour d’expérience.
      C’est un test comparatif qui est amené a être reconduit d’autre fois. A priori la prochaine fois ce Week End.
      C’est vrai que Darktable est en perpétuelle évolution et amélioration, donc ça ne peut être que mieux !
      J’avoue que je ne me suis pas penche plus que ca sur le jpg, persuade que de toute façon le RAW serai mieux, je jetterai un coup d’oeil prochainement, ça peut être une bonne solution, merci du conseil !

  10. Perso je trouve DXO Optic Pro un poil plus puissant pour supprimer le bruit (j’ai testé avec le RAW proposé, le bruit je supprime assez bien)

    1. Merci Steph pour cette précision. J’ai teste dernièrement aussi une version de DXO et ce logiciel m’a vraiment plus, notamment de par sa facilite de prise en main.
      A noter aussi que depuis la rédaction de ce post, Darktable a fait de gros progrès quand a la gestion du bruit. Je n’ai pas réessayé avec cette photo mais le résultat final devrai être bien meilleur il me semble…
      Bienvenu a toi et a bientôt !

  11. Je ne pense pas que Darktable pourra se comparer à Lightroom qui est un must dans sa catégorie. C’est comme comparer GIMP et photoshop. Adobe sait faire des logiciels commerciaux très puissants et répondants aux besoins des photographes. Darktable c’est du Libre avec la gratuité certes mais moins puissant comme la gestion du bruit, plus disparate dans ces modules. Il faut faire avec …

  12. Je suis utilisateur de Linux de nombreuses années et j’ai été confronté à choisir entre différents logiciels pour la gestion et le traitement de mes photos. J’ai longtemps rechigné à regarder les logiciels payants, mais après de nombreux essais infructueux dans le monde du libre (darktable, digiKam, After Shot Pro, Shotwell, F-Spot, …), j’ai fini par essayer lightroom sur le conseil d’un de mes collègues (ce qui m’a obligé de surcroît à acheter une license Windaube dont je n’avais pas besoin jusqu’alors). Pour moi, LR est le logiciel le plus ergonomique et le plus intuitif permettant de retoucher ses photos en un temps record, sans devoir se prendre la tête pendant des heures avec des modules de traitement complexes, voire tellement lourds, qu’on attend plusieurs secondes avant de voir le résultat. LR est le seul logiciel qui m’a permis de récupérer des photos très mal exposées (notamment prises en contrejour). Certes, on ne passe pas son temps à récupérer des photos mal exposées, mais lorsqu’on a des séries de photos prises en intérieur sans flash qui montent inévitablement dans les ISO, LR permet d’accélerer sa productivité, ce qui est un vrai plus. La gestion des photos ne se limitant pas à l’aspect traitement, LR offre aussi une solution globale pour la gestion de ses photos, donc pas besoin de plusieurs logiciels. Petit plus, la dernière version intègre la reconnaissance faciale – même si ce n’est pas parfait, ça fait son taf et c’est bien pratique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s